Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1118489
CÜNSTIIUCTiON 
M2 
VOUTES 
Avant donc de clore ce chapitre sur les voütes, voyons comment les 
AIIgIO-NOPIIIHIIÜS transformerent la coupole de l'0uest en une voüle 
d'une forme tres-eloignee en apparence de la voüte hemispherique. 
Nous avons dit tout a l'heure comment. les constructeurs de PAqui- 
l'aine, de llAnjou, du Maine et de l'Angleterre, avaient ete entruines 
ä ajouter un nerf de plus a la voüte en arcs dbgixfc, pour (EZIChBP le croi- 
sement des moellons de remplissage sous la ligne des (zlefs; c'est-a- 
dire, comment ils diviserent une voüte carree ou barlongue en huit 
triangles au lieu de quatre. Ce point de depart a une si grande. impor- 
tance, que nous demandons a nos lecteurs la permission (Pinsisler. 
Supposons une voüte en arcs d'ogive faite moitie par des Frnncais 
au commencement du Xlllc siecle, et moitie par des Angle-Normands. 
La voüte franoaise donnera, en projection horizontale (fig. 64), le 
6'411  1 XFÄE 
ä '  
A 
_  
{An   fE 
trace A; la voüte angle-normande, le trace B. Des lors rien de plus 
naturel que de reunir la clef du formeret G a la clef des arcs ogives D 
parun nerf saillant masquant la suture formee par la rencontre des 
triangles de remplissage en moellons EGD,FGD. Ces triangles de rem- 
plissage derivent evidemment de la voüte en coupole, ou plutot ce son! 
quatre pendentifs qui se rencontrent en GD. Les voütes de lläquitziine 
ou angle-normandes gothiques primitives ont d'ailleurs les clefs des 
formerels a un niveau inferieur aux clefs des arcs ogives, et leur ossa- 
Iure presente la figure 65. Cette figure fait bien Voir que la voute anglo- 
norniande n'est autre chose qu'une coupole hemispheirique penetree 
par quatre arcs en tiers-point, car les arcs ogives sont (lespleins cin- 
tres. Sur cette ossature, les rangs des remplissages en moellons sont: 
bandes ainsi qu'il est marque en G, "tandis qu'en France, sur deux arcs 
ogives et quatre formerets de memes dimension et figure, les rangs des 
remplissages en moellons sont bandes conformement au trace H. Donc, 
quoique les nerfs principaux des voütes en France ou en Angleterre 
puissent etre identiques comme trace, en France le remplissage derive 
evidemment de la voüte d'arete romaine, tandis qu'en Angleterre il de- 
rive de la coupole. Jusqutalors, bien que les principes de construction
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.