Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1118455
L vociura j  109  L CONSTRUCTION j 
ne comprirent que tries-tard lEIIVOIAIiB d'arete gothique, et qu'ils en 
zidopterent l'apparence, mais non la veritable structure. 
Chacun sait que les claveaux qui composent une coupole donnent 
en projection horizontale une succession de cercles concentriques, 
ainsi que l'indique la figure 61 : A etant la coupe etB le quart de la pro- 
jection horizontale d'une coupole hemisphcrique. Lorsque le svsleme 
de la conslruction gothique prevalul dans le domaine royal, et. que les 
architectes reconnurent le parti qu'on en pouvait tirer, on voulut bien- 
tot l'adopter dans toutes les provinces occidentales du continent. Mais 
ces provinces diverses, seduites par la forme, par les allures franches 
et les facilites que presentait la nouvelle architecture pour vaincre des 
obstacles jusqu'alors insurmontables, ne purent cependant laisser 
brusquement de cote des traditions fortement enracinees parmi les 
praticiens; il en resulta une sorte de compromis entre la structure et 
la forme. Au xne siecle, on voit elever, surtoute la ligne qui se prolonge 
du Perigord a la Loire vers Angers et au delä, des voütes qui, comme 
structure, sont de veritables coupoles, mais qui cherchent a se sou- 
mettre a l'apparence des voütes d'arme. Ce sont des coupoles sous les- 
quelles deux arcs diagonaux ont ete bandes, plutot comme une conces- 
sion au goul du temps que comme un besoin de solidite; car, par le 
fait, ces arcs ogives, tres-faibles generalement, ne portent rien, sont 
ineme souvent engages dans les remplissages et maintenus par eux. 
Cette observation est d'une importance majeure; nous verrons tout a 
l'heure quelles en furent les consequences. Cependant ces faiseurs de 
coupoles quand meme ne furent pas longtemps sans reconnaitre que 
la structure de leurs voütes ifetait nullement en harmonie avec leur 
forme apparente. Le mouvement est imprime deja sur presque toute la 
surface de la France actuelle vers la fin du xne siecle; il fallait se sou- 
mettre au mode de construction invente par les artistes du Nord; il 
fallait abandonner les traditions romanes; elles etaient epuisäeS I 195 
populiltiOllS les repoussaient parce qu'elles ne suffisaient plus aux
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.