Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1118433
L vourns ]  107  [ CONSTRUCTION  
centrique a la courbe donnee par l'arc etalon dont nous avons parle 
ci-dessus (fig. 56). A l'aide de deux cales G passant par ces rainures, on 
rend les deux cercles rigides, et l'on peut, a chaque rang de claveaux, 
les allonger suivant le besoin, en les faisant glisser l'une contre l'autre. 
Les cerces sont fixees surl'extrados des arcs au moyen des deux equerres 
de ferA, B clouees a Fextremite des cerces; le macon doit avoir le soin, 
apres avoir place les becs A, B sur les points marques sur les arcs, de 
laisser pendre la face de la cerce verticalement avant de la fixer contre 
les flancs des arcs, soit par des coins, soit avec une poignee de plätre. 
Ainsi l'ouvrier ferme les remplissages des voütes conforrnement a 
Fepure tracee figure 55; (fest-ä-dire qu'en donnant a chaque rang des 
claveaux de remplissage une courbe assez prononcee qui les bande et 
reporte leur charge sur les arcs, il n'en est pas moins contraint de faire 
passer cette courbe dans un plan vertical, car c'est sous chaque ligne 
separative des rangs de moellons qu'il doit placer la cerce, ainsi que le 
fait. voir la figure 59, et non sous les milieux de ces rangees de moellons. 
A w R  
w  
Ce n'est pas sans raison qu'on doit placer les cerces dans un plan verti- 
cal, et faire passer par consequent Parete du lit de chaque rangee de 
moellons dans ce plan vertical. (les lits (tig. 60) a llintrados tracant des 
courbes, il en resulte que la section GD se trouve avoir un plus grand 
developpement que la section DB qui commande le nombre des rangees 
de moellons, et meme que la section DA; quoique en projection hori- 
zontale la ligne DA soit plus longue que la ligne DG. Le macon doit tenir 
compte, a chaque rangee de moellons, de ce surplus du (leveloppement, 
et donner a chacun de ces rangs une douelle presentant la surface tra- 
cee en E. Il faut donc que l'ouvrier soit guide par un moyen mecanique; 
la cerce, posee toujours verticalement, conformement a A' B', etablit 
forcement. la forme a donner aux douelles. Si le macon fermait les rem- 
plissages par des rangees de claveaux dont les douelles seraient d'une 
egale largeur dans toute leur etendue, il serait oblige, arrive a la clef, 
de tenir compte de tout le surplus du developpement que donne la 
section GD sur la section DB, et il aurait deux derniers rangs de moel- 
lons presentant a l'extrados une surface analogue a celle figuree en G, ce 
qui serait d'un eifet desagreable et obligeraitdemployer, sur ce point,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.