Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1118375
[ VOUTES ]  101  [ CONSTRUCTION j 
combinaisons d'arcs de voüte tres-savantes et perfectionnees. Les Nor- 
mands devinrent promptement d'habiles constructeurs, et, dans leurs 
ediüces de Pepoque romane, ils avaient fait des efforts remarquables 
en ce qu'ils indiquent une grande independance et une perfection 
(Pexecution exceptionnelle. Deja, vers la seconde moitie du X119 siecle, 
ils faisaient des voütes en arcs dbgive a aretes saillantes, alors qu'en 
France on ne faisait de ces sortes de voütes que dans Plle-de-France et 
quelques provinces voisines. Avant cette epoque, ils savaient le parti 
qu'on peut tirer des sommiers, etils divisaient leurs chapiteaux, sinon 
les supports verticaux, en autant de membres qufils avaient d'arcs a rece- 
voir. Ainsi, dans la partie romane de la cathedrale de Peterborough, les 
voütes des bas cotes du choeur qui s'ouvrent sur les transsepts sont, pour 
Fepoque, concues et executees avec autant de savoir et de precision que. 
celles du domaine royal de France, de la Ghampagne, de la Bourgogne 
et du centre. Ces voütes portent alternativement sur des piles cylindri- 
ques et prismatiques posees les angles sur les axes. Les chapiteaux 
passent de la section des piles au lit inferieur des divers arcs au moyen 
(llencorbellements adroitement combines. La figure 54 presente la 
section horizontale ABGDEFGH d'une pile, le plan IKLMNOP des tail- 
loirs du chapiteau, la trace du lit inferieur sur ces tailloirs, de l'arc- 
doubleau Q, des archivolles portant les murs du transsept Q, des arcs 
ogives S, et de la base de la colonne engagee T s'elevant jusqtfll la 
(fhafPente Supäfieure qui C0l1vrait le vaisseau principal. Afin que 165 
clefs des arcs ogives des voütes du collateral, etablies plus tard, T10 
depassent pas le niveau des extrados des archivoltes et arcs-doubleaux 
qui sont plein cintre, ces arcs ogives sont traces sur une portion de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.