Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1118342
[ CONSTRUCTION ]  98  [ VOUTI-IS 1 
eglises, par exemple (fig. 51), nous nous arrangeronspour avoir, avant 
la partie hrisee BG, une travee AB cigale a l'un des cütes du polygone! 
BG, afin que la clefD soit egalement distante des points BUE, etc., etl 
que les triangles BGD, GED, aient leurs cätes BD, CD, ED egaux entre 
eux. Dans ce cas, les arcs AD contre-butent les arcs BD, GD, ED, etc, 
et nous nlavons toujours que des triangles a remplir. Il y a cependant 
des exceptions ä cette regle, et l'on voit des arcs rayonnants d'absides 
buter leurs tetes au sommet d'un arc-doubleau (fig. 51 bis), lorsque, 
par exemple, le rond-point est une moitie de polygone ä dix cotes ; 
mais cette methode est vicieuse, en ce que les arcs, poussant tous ä la 
I 
clef D' non contre-butee, peuvent, faire gauchir Farc-doubleau GH, Dans 
ce cas, les constructeurs experimentes ont bande deux branches (l'arc 
ogive ID', RU, destinees ä contre-buter puissamment la clef D'. Mais 
si ces voütes peuvent se construire au moyen d'arcs dont les clefs sont 
f! des niveaux ditferents, elles peuvent aussi se fermer sur des arcs 
(le diametres Lres-differents et dont les clefs sont toutes au meme 
niveau. Il est quelquefois necessaire de niveler les clefs, si, par exem- 
ple, il s'agit de voütes portant une aire au-dessus d'elles. Ce fait se 
presente frequemment dans les porches surmontes de tribunes ou de 
salles au premier (Stage. 
Le porche de Feglise Notre-Dame de Dijon est un des Ineilleurs
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.