Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1112806
[ CIIATEAU ]  86  
rcmplic (Fhabitations et prit, le nom de petit Andely. Un (Slang, forme 
par la retenue des eaux de deux ruisseaux en D, isola compltäteitierit 
cette tele de pont. Le grand Andel_x' E, qui existait dejfi avant ces Ira- 
vaux, futegitlennent fortitie, 0110105 de fosses que l'on voit encore et qui 
sont remplis par les eaux des deux ruisseaux. Sur un promontoire tileve 
de plus de cent metres au-dessus du niveau de la Seine, et. qui ne se 
relie a la chaine crayeuse que par une mince langue de terre, du cote 
sud, la forteresse principale fut assise en profitant de toutes les saillies 
du rocher. En bas de l'escarpement, et entilee par le chitteau, une 
PSWCÜÜC F, composee de trois rangees de pieux, vint, barrerle cours de 
la Seinek Cette estacafle etait, en outre protegoe par des ouvrages pa- 
lissades etablis sur le bord de la rive droite et, par un mur descendant 
d'une lourhatie ami-efxte_iusqii'ati tleuve ; de plus, en amont, et (zomme 
une vedette du cote de la France, un fort fut, bäti sur le bord de la 
Seine en H, et, prit le nom de Boutavant. La presquile retrancluie a la 
gorge et gardee, il etait impossible a une an-tnee ennemie de trouver 
l'assiette d'un campement sur un terrain ravine, couvert. de roches 
enormes. Le val situe entre les deux Andelys, rempli par les eaux 
abondantes des ruisseaux, commande par les fortiticzitions des deux 
bourgs situes a chacune de ses extromites, domine par la forteresse, 
ne pouvait etre occupe, non plus que les rampes des coteaux envi- 
ronnants. (les dispositions generales prises avec autant (Thabilete que 
de promptitude, Richard apporta tous ses soins a la construction de la 
forteresse principale qui devait (vommandei- l'ensemble des (lcfenses. 
Placee, comme nous l'avons dit, a Pexlräaniitti d'un promontoire dont 
les escarpements sont tres-zibrupts, elle ifetait. accessible que parcette 
langue de terre qui reunit le plateau extreme a la chaine crayeuse; 
toute l'intention de Richard se porta (l'abord de ce cote attaquable. 
Voici (fig. U) quelle fut la disposition de ses defenses; car il faut 
dire que le roi tlllglO-HOPIIIEIHÜ presidait. lui-menue a lexecution de ce 
chäteau, dirigeait les ouvriers, hatziit leur travail, et ne les quitta pas 
que l'oeuvre ne fut aohevee conformement a ses projets. En A, en face 
de la langue de terre qui reunit l'assiette du chäteau a la hauteur voi- 
sine, il tit creuser un fosse profond dans le roc vif et, halit une forte et 
hflllli? ÜUUP (10111, 108 parapets atteignaient le niveau du plateau douli- 
Au (Issus cl lravcrs du Saiuno, 
 Esloient ou cclc scmniune 
Ordcntielncnl, comme nliz, 
Entruit Gaillart trois granz pnliz 
Aluuchanlz l'une et Yaulre rive. 
N'i furent pas mis par fridivo, 
Mes pour faire nus 1165 (leslourhnnr 
Que l'en amcunsl (levers lüanro. 
Jnnmis nule nef ne fut nntrc 
Qui m- hiist les picx des coulrc; 
Dont 12x ot plaiumzs maintes barges. 
(Guill. 
Branche dos 1'011. 
vers 3299 o! 
lignages,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.