Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1112725
CHATEAU 
explique aussi comment, dans les soulevements nationaux diriges avec 
energie, les garnisons normandes qui tenaient ces places, obligees 
de se refugier dans le donjon apres Fenlevement des defenses exte- 
rieures, qui ne presentaient qu'un obstacle assez faible contre une 
troupe nombreuse et determinee, etaient bientot reduites par famine, 
se defendaient mal dans un espace aussi etroit, et etaient forcees de 
se rendre a discretion. Guillaume, pendant son regne, malgre son acti_ 
vite prodigieuse, ne pouvait faire plus sur Fetendue d'un vaste pays 
toujours pret a se soulever : ses successeurs eurent plus de loisirs 
pour etudier l'assiette et la defense de leurs chäteaux; ils en profi- 
terent, et bientot le chäteau normand augmente et perfectionne ses 
defenses exterieures. Le donjon prit une moins grande importance 
relative; il se relia mieux aux ouvrages secondaires, les protegea 
d'une maniere plus efficace; mieux encore, le chäteau tout entier ne 
fut qu'un vaste donjon dont toutes les parties furent conibinees avec 
art et devinrent independantes les unes des autres, quoique protegees 
par une construction plus forte. On commence (les lors a appliquer 
cet axiome que a tout ce qui se defend doit etre defendu v. 
Il nous faut donc attendre la fin du xue siecle pour rencontrer le ve-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.