Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1112545
[ CHATEAU ]  60  
a ils occuperent de vastes domaines; leurs maisons devinrent plus 
a tard des chateaux : les villages qui se formerent autour d'eux furent 
a peuples, non plus d'ho1nmes libres, leurs egaux, mais de colons atta- 
a ches a leurs terres. Ainsi, sous le rapport materiel, la tribu se trouva 
a dissoute par le seul fait de son nouvel etablissement... Dassemblee 
a des hommes libres, ou se traitaient toutes choses, devint beaucoup 
a plus Clifficile il Pällllir..." a Uegalite qui ifegnait dans les camps entre 
le chef et ses compagnons dut s'effacer et s'effaca bientot en effet, du 
moment que la bande germaine fut etablie sur le sol. a Le chef, flevenu 
a grand proprietaire, disposa de beaucoup de moyens de pouvoir; les 
a autres (ses compagnons) etaient toujours de simples guerriers; et plus 
a les idees de la propriete s'atfer1nirent et setendirent dans les esprits, 
a plus Finegalite se developpa avec tous ses effets"... Le roi, ou les 
a chefs considerables qui avaient occupe un vasteterriloire,distribuaient. 
a des benetices a leurs hommes, pour les attacher a leur service ou les 
a recompenser de services rendus..." Le guerrier a qui son chef don- 
a nait un benetice allait Fhabiter; nouveau principe d'isolementetd'in- 
a dividualiteu" Ce guerrier avait d'ordinaire quelques hommes a lui; 
a il en cherchait, il en trouvait qui venaient vivre avec lui dans son 
a domaine; nouvelle source dinegalite. a 
Cette societe, qui se decomposait ainsi au moment ou elle s'elablis- 
sait sur le sol conquis apres avoir dissous la vieille societe romaine, ne 
devait se constituer que par le regime feodal; elle en avait d'ailleurs 
apporte les germes. Mais il fallut quatre siccles dtanarchitr, de talon- 
nements, de tentatives de retour vers l'ad1ninistration imperizlle, de 
luttes, pour faire sortir une organisation de ce desordre. 
Quelles etaient les habitations rurales de ces nouveaux possesseurs 
des Gaules, pendant ce long espace de temps? On ne peut, a cet egard, 
que se livrera des conjectures,carles renseignements nous manquent 
ou sont tres-vfagues. Tout porte ä supposer que la villa romaine servait 
encore de type aux constructions des champs elevees par les conque- 
rants. Gregoire de Tours parle de plusieurs de ces habitations, et ce 
qu'il en dit se rapporte assez aux dispositions des villzv. (Yelaient des 
batiments isoläs deStilläs a l'exploitation, afemmagasinage des recoltes, 
au logement des familiers et des colons, au nlilieu desquels s'elevait la 
salle du maitre ou meme une enceinte en plein air, aula, dans laquelle 
se ifeunissaient le cheffranc etses leudes; cette enceinte, a ciel ouvert ou 
couverte, servait. de salle de festin, de salle de conseil; elle etait accom- 
pagnee de portiques, de vastes ecuries,de cuisines, de bains. Le groupe 
forme par tous ces bätiments etait entoure d'un mur de cloture, d'un 
fosse ou d'une simple palissade. Le long des frontieres, ou sur quelques 
points eleves, les rois merovingiens avaient bati des forteresses; mais 
ces residences paraissent avoir eu un caractere purement militaire, 
comme le castrum romain; cctaient plutot des camps retranches des- 
tines a abriter un corps d'armee que des chateaux propres a l'habita- 
tion permanente, et reunissant dans leur enceinte tout ce qui est neces-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.