Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1116921
[ COLONNETTE ]  498  
bäties vers la fin du xns siecle et. le commencement du xme, sur des 
colonnes qui s'eleventjusqu'ä la hauteur des archivoltes des bas cotes, 
et dont les chapiteaux recoivent les faisceaux de colonnettes sur les- 
quelles reposent les voütes hautes. 
Les colonnes cantonnant les piliers romans sont generalement, 
pendant les x19 et XII" siecles, engagees d'un tiers seulement. Quelle 
que soit la dimension des edifices, leur diametre varie de 0'233 (un 
pied) ä 0m42 (quinze pouces). Sur les bords de l'0ise, pendant les 
 premieres annees du xne siecle, ces 
x9.   colonnes engagees offrent une sin- 
  gularite qui merite dkätre signalee. 
  Leur section horizontale, au lieu de 
  presenter un segment de cercle, est 
 composee de deux segments formant 
 une arete au point de la tangente 
parallele a 1a face du pilier, ainsi que 
    Äffä le demontre la figure 2. Nous trou- 
 l Il k  vons de ces colonnes dans la partie 
      ancienne de leglise ysülllll-NIEIQOU 
{Il tl H   a Pontoise et dans leglise Saint- 
H   l  Etienne de Beauvais. Nous devons 
il    supposer que les xarchitectes ont 
" 4:.   n;  donne cette figure a leurs colonnes 
  engagees, afin dkäviter la mollesse 
l. f?" et Pindecision d'une surface cylin- 
QL  "V"   drique. Ces colonnes n'ont que 0'230 
  de diametre; mais,grace a cette arete 
que forment les deux segments de 
cercle, elles offrent ä l'oeil, de chaque cote, des surfaces plus deve- 
loppees que celles presentees par un cylindre. Dans tous les membres 
de l'architecture romane de transition des bords de FOise, on remarque 
d'ailleurs une certaine recherche qui se traduit par une grande finesse 
dans les profils et les details. 
COLONNETTE, s. f. Petite colonne. S'applique aussi, lorsqu'il est 
question de l'architecture du moyen äge, aux colonnes dont le fut 
tres-allonge est d'un faible diametre, aux colonnes cantonnant les 
piles de l'architecture gothique, ou aux colonnes secondaires canton- 
nant les piles de l'architecture romane de transition. 
Les colonnettes cantonnant les piles romanes de transition (lepen- 
dent toujours de la construction jusque vers 1160, dest-a-dire qu'elles 
font partie des assises de ces piliers; mais, a partir de cette epoque 
jusque vers 1220, elles sont independantes de la construction en 
assises, sont detachees et posees en delit. A dater de 1230, on les 
voit de nouveau faire partie des assisesjusquää la fin de la periode
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.