Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1116642
[ CLÜTURE j  470  
rappellent les clotures des editices monastiques carlovingiens. (l'est 
ainsi que les cathedrales de Bamberg et de 'l'reves, pourvues de deux 
w absides opposees, comme toutes les cathedrales rhenanes, ont conserve 
encore des clotures des X110 ct X1112 siecles, de pierre, richement sculp- 
tees; elles nous indiquent quelles etaienl, la forme et la decoration des 
clotures cleglises abbatiales. A defaut de monuments ainalogues exis- 
tant en France, on peut recourir aux monuments que nous venons de 
citer. La cloture du choeur oriental de Bamberg se compose, entre 
chaque pile du sanctuaire, d'un murs eleve, dans le soubassement 
duquel sont perces des arcs qui eclairent la crypte. Une zircalure forme 
la decoration principale a Fexterieur, et sous chaque arcade sont sculp- 
tees deux figures dapotres de 1"',l0 de hauteur environ, d'un grand style, 
quoique (lejzft maniere. (les aptätres semblent discuter entre eux; ils 
ont tous un phylactere fleroule (lanslamain. Toute cette (lecoration etait 
peinte et les colonnes (lorees. Il est regrettable que nous n'ayons con- 
serve en France aucune cloture de cette epoque, car il n'est pas dou- 
teux que ces monuments interieurs dussent etre fort beaux et traites 
avec un grand soin. Il ne nous reste plus, dans quelques eglises mo- 
nastiques, que des clotures de fer d'une epoque plus recente, c'est-ä- 
dire executees lorsque les abbes voulurent laisser voir le choeur de 
leurs eglises. Il y avait, dans lteglise de Saint-Denis de Yabbe Suger, de 
tries-belles clotures de fer forge dont il existe encore quelques frag- 
ments, et nous voyons encore autour du sanctuaire de Feglise abbatiale 
de Saint-Germer en Beauvaiisis les grilles qui servaient de cloture et 
qui datent d11 commencement du XIIIB siecle. Jusque pendant le dernier 
siecle, les eglises monastiques supprimerent autant qu'elles le purent 
les clotures pleines pour les remplacer par des claires-voies de pierre, 
de bois ou de fer; cependant on trouve dans quelques pauvres eglises 
des restes de clotures fermees autour des choeurs. Ueglise abbatiale 
de Saint-Seine en Bourgogne a conserve sa cloture de grossiere ma- 
eonnerie, couverte, du cote exterieur, de peintures du commencement 
du xvit siecle representant l'histoire de saint Seine. 
GLoTUaEs mas cnowns DES cATnannALEsf- En France, des clotures de 
choeur existaient dans les eglises cathedrales primitives ; mais lorsqu'au 
XIIB siecle les eveques francais reconstruisirent ces monuments sur des 
plans beaucoup plus vastes et dapres des programmes nouveaux, il 
ne parait pas qu'ils aient songe ä fermer les choeurs par des elotures 
fixes (voy. GHOEUR). Genest que vers la fin du X1112 siecle que nous 
voyons en France elever des clotures de pierre autour des choeurs des 
cathedrales. Une des plus anciennes est. celle dont il reste des frag- 
ments derriere les stalles de la cathedrale de Paris ; elle fut commencee 
pendant les dernieres annees du Xllle siecle, et achevee en 1351 par 
Jean le Bouteillierä Cette cloture represente l'histoire de Notre-Sei- 
' Voyez Corrozet, Dubreul, et la Description 
Guilhermy et Viollet-le-Duc. Bance, 1856 
de 
Notre-Dame 
de 
Paris 
Pilr 
de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.