Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1116575
463 
:hcs et de buds (bmufs), 
de lait ct (Yuüs (Ulllfs), 
utres norrigous 
Si con de vru" 
De hrcbiz et 
Dümcs ct (l'a 
Du gclincs ct de chnpons. 
Do ce i uvoit ix plentä. 
Or aura-il sa volcntä 
Rcnurt s'il puct cntrur dcdcnz; 
Mes je cuit et croi par mes dans 
Qu'il fora par de fors sejor, 
 Que clos estoit trestot cntor 
Et li jardins et la mcsons 
Di piox agus ct gros et Ions  n 
Les palissades se composaient, si Ton s'en rapporte aux vignetles 
des manuscrits, de pieux aigus enfoncäs en terre, ä claire-voie, ifelies 
entre eux par des branches souples 21 leur pied et pres du sonnnel, 
ainsi que l'indique la ügure l. 
  11V ÄÄ f M  
 W 1! a 3a M1 1M I:  
334 
Les clayonnziges souvent tigures dans les manuscrits des XtVc et Xv" 
siecleas paraissent elre executäs avec un soin particulier, formes sou- 
vent de liois refendu (inairrziin) et de Manches d'arbres sentrelnqant 
en losanges (fig. 2). De (listance en distance, (les branches A, prenant 
pied 51 une certaine distance du clayonnage et sly reliant, Fetayent, et le 
maintiennent. dans son plan vertical. D'autres clotures, plus simples, 
se composent de perches posees horizontalement sur de petits che- 
valets rustiques tres-adroiteinent combines, ainsi que llindique 1a 
figure 2 bis. (les sortes de clotures etaient surtout employees pour 
parquer les troupeaux; en enlevant les perches horizontales, les bäleä 
fie trouvaient, libres. On rencontre encore dans les pays de montagneä, 
' Le Ronmn du Re. 
49.13 ct suiv. 
VCFS
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.