Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1116337
439 
CLOITRE 
nonne. Les colonnettes et bases sont de marbre et n'ont que 001,11 
de diametre (il faut dire que le marbre n'est pas, dans cette con- 
iree, une matiere rare); elles posent sur une seule assise continue 
et si basse, qu'on ne peut guere la considerer comme un bahut. Les 
chapiteaux, tres-evases, sont de pierre ainsi que les archivoltes; les 
murs au-dessus, en inagonnerie. Un plancher couvre cette galerieAu- 
dessus, le mur forme un appui sur lequel sont posees des piles de 
brique dans les angles et sur les milieux de deux des cütes du cloitre; 
puis des poteaux a huit pans, de bois, avec base et chapiteau pris dans 
la masse, portant de longs poitrails poses de champ, sur lesquels sont 
fixes les chevrons dont la saillie abrite toute la constructionl. On 
ifoserait aujourdihui executer une batisse aussi legere, qui doit sa 
solidite a Pextreme simplicite des moyens employes. 
Revenons maintenant aux cloitres de lepoque gothique ; apres tout, 
les cloitres romans n'offrent que peu de varietes, et ce que nous en 
avons donne sufüt pour se faire une idee passablement complete de 
ces sortes de constructions, Il n'en est pas de meme des cloitres eleves 
pendant la periode gothique, surtout au moment ou cet art commence 
a se developluer. Le programme d'un cloitre etait, pour les zirchitectes 
du XIIIB siecle, un theme precieux dont ils (levaient tirer un grand 
parti. L'orientation, la disposition d'un cloitre relativement a ses 
annexes, les besoins particuliers a telle communaute, la nature des 
materiaux, la necessile de clore telle partie, de laisser l'autre ouverte, 
' M_ Ruprich Robert a bien voulu nous 
rllcs 110m ont servi 51 donner ces figures. 
ce cloitre; 
rätxldes qu'il a faites sur 
confier les
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.