Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1116262
GLOITRIS 
432 
(Yetre executees? C'est une grosse question qu'il n'est pas temps de 
resoudre ici. Gontentons-nous de signaler cet exemple, qui viendra, 
ainsi que beaucoup d'autres, a l'appui de ce que nous aurons 21 dire 
sur les causes de cette decadence du genie architectonique de notre 
pays. (Voy. GoUT, STYLE.) 
WIHH 155iiiiifülLETiiTiÜÜi' 
Presque toujours les murs exterieurs des cloitres de cathedrales. 
murs qui devaient conserver l'apparence severe d'une elolure rigou- 
reuse, presentaient aux yeux des passants des motifs de decoration 
qui masquaient la secheresse et la froideur de ces sortes de construc- 
tions. Leurs angles, vus sous plusieurs aspects a liextremite des rues 
qui entouraient ces grands monuments, etaient partioulierenient ornes 
de quelque statue de saint, devant laquelle etait suspendu un fanal 
pendant la nuit; et, pour gener le moins possible la circulation, ces 
angles, comme a Laon, etaient portes sur des trompillons, des colonnes 
ou des encorbellements plus ou moins decores de sculptures. Quant 
aux portes des cloitres de cathedrales, lorsqu'elles donnaient imme- 
diatement sur la voie publique, elles etaient habituellement d'une 
grande simplicite, afin de laisser aux portes de Feglise toule leur inn- 
portance et leur richesse.  
Mais, avant d'aller plus avant et de quitter les cloitres romans des 
provinces meridionales, nous devons observer que beaucoup de ces 
cloitres furent rebätis pendant les XIIIe et XIVÜ siecles. Ces cloitres ro- 
mans, comme nous l'avons dit, se composaient de galeries continues 
Iormees de colonnettes portant les arc-hivoltes qui soutenaient Pegout
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.