Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1112287
L (lllARPliN'l'I-l ]  34  
est, par (zonsoquenl, lräs-eipzlissff. de vhüno refondu. Les mm (les che- 
vrons s'assemblent il mi-bois et 11v portenl. pas sur un SOÜS-fzIiÜÜCQl-le 
salle ätail. eäclairäe par des lucarnes, comprenant deux entre-chevrons, 
figuräos dans la coupe longitudinale (fig. 27) en N, et par des jours pris 
dans l'un des deux pignons de magonnerio. Les chevrons, jnmbetles et 
esseliers courbes n'ont que 0'220 sur 0'",l6 (lkäquarrissage posos de 
champ, et ainsi des ziutrf-s bois en proportion; il semblait qu'alors les 
a   11 
"Ü I!" 
1L   -  mm 
       1   
W   
 FLÜÜ          
k 
jJK fxgi  
 HLIJIEW"   N 
   i  
itf 
charpenliers cheuziiuifaiit ii113purli1' eguliiinenl, le poids des churpenles 
de combles sur la iäie des murs et ii le reduire autant que possible. Du 
reste, lous ces bois sont des bois de hrin et non de sciage, equarris 
ä la hache avec grand soin, et bien purges de leur i1l1if)i0l' (voy. Bois). 
(Test Ce qui explique leur parfaite conservaiion depuis pres de cinq 
siecles. Il n'est pas besoin de dire que cette charpente, in Finterieur, est 
lambrissee au moyen de bardeaux clones sur les courbes avec couvre- 
joints. (les bardeaux sont generalement. decores de peintures, ainsi 
qu'on peut 10 VOÜ" 01100111 dans la grandsalle du palais ducal de Dijon, 
dans Feglise Sainle-Mzldeleine de Ghäteaudun, etc. (voy. Pl-JINTURE). 
La charpente de la grundkulle du (rhäteau de Sully n'a pas, 21 pro-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.