Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1116069
[ CLOITRE 1  412  
dans notre climat, et il n'est pas surprenant que les religieux l'aile-ut 
adoptee pour leur cloitre. Mais, (les une epoque tres-rerulee, les (ave- 
ches avaient naturellement pris celle, situation comme la meilleure, et 
le cote nord (les cathedrales restait. seul pour hatir les cloitres. 
Les dispositions des (flOitPOS (FZIlJlJZIyCS ne furent guerc modifiees 
jusqu'au XVI" siecle; tandis que les cloitres des cathedrales, au con- 
traire, suliirent (le notables changements, par suite des usages des 
chapitres, plus variables que ceux des religieux reguliers. Ün continuait 
a designer sous la (lenominzition de cloilre des callnfrilrales (les amas 
de constructions qui n'avaient plus rien, dans leur exisemble ou leurs 
(letails, (les dispositions que nous avons indiquees en (fomineiigiiiil cet 
article. Ainsi, par exemple, le cloitre de Notre-Dame de Paris, du temps 
de Louis le Gros, se composait de maisons canoniales liaties dans son 
enceinte et de plusieurs aiutres au dehors. Ce prince, avant de monter 
sur le tronc, tit abattre une partie de ces maisons sises hors du (zloilrif, 
mais qui jouissaient cependant des memes franchises que celles de 
Pinterieur; il repara ce tort fait au chapitre le jour de son mariage. Au 
commencement du XIVe siecle, le cloitre de Notre-Dame de Paris, qui 
setendait, au nord et a liest de la calhedrale, jusqu'aux bords de la 
Seine, renfermait trente-sept maisons canoniales. u Lorsquaiii (JlIEIHOiHB 
a venait a mourirl, la maison, si elle etait, dansle cloitre, pouvait elre 
a occupee par la famille pendant quinze jours; ensuite elle etait. visitee 
a par le chapitre, et reparee, silyavail. lieu, aux frais de la succession 
a du defunt; puis elle etait vendue par licitation a un aulre chanoine, 
a surla mise a prix tixee par le chapitre. Dans le cas ou lailjtidiirzitziire 
a aurait eu deja une maison dans le cloitre, il pouvait la vendre, tou- 
a jours a un chanoine, et disposer du prix a sa volonte; mais le prix 
a de la maison du chanoine defunt devait etre converti en rentes pour 
a la cclebration de son anniversaire"... Tout chanoine qui recevziit une 
(c maison dans le cloitre etait tenu de jurer que, dans Fannee preceidant 
a le jour ou il l'avait reeue, il avait fait son stage a Paris pendant vingt 
cr semaines, en passant une heure par jour soit au chapitre, soit (lans 
c Feglise, et qu'il se proposait (Pagir de meme dans la suite. Il s'enga- 
ff geailen outre,par serment, a entretenirlamaison et ses dependances 
a en aussi bon (itat, sinon en meilleur etat qu'elles lui avaient etc re- 
(c mises; enfin, a acquitter exactement la pension et les autres charges 
sons, dc Saint-Front de Pdrigxlcux, do Poissy, de Sainte-Genevilzve 11 Paris, de la Trinitd 
de Cacn, ctc., et particuliärement de l'abbaye typo de Pahbd de Saint-Gall (voy. Anam- 
Tmzrunn MONASTIQUE, fig. 1), sont situes sur In flanc nuEx-iclional de Yäglise; tandis que les 
cloitres des cathädmles de Paris, de Noyon, de Roucn, de Reims, de Bcauvais, de S602, 
de Boyaux, de Puy en Vnlny, etc, Cftaicnt situds au nord. Quelquefois le rfloitre et IIWÜCYIÜ 
se touchr-nt et sont tous flnux bMis du cütü märidionnl, comme 51 Langrcs, 51 Evreux, 
ü Voxwlun: mais cc sont la": des exceptions; les (Sväqucs et les chapitres [Jrrilläraient gond- 
ralenwnt ocnupnr (les terrains scäparüs par Fägliso. 
f Voy. le (Jar-lui. de Fäglise Notre-Dame de Paris, publ. par M. Gudrard, et la profane, 
pag. CIX.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.