Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1115961
[ CLOCHER ]  1102  
importance, mais donl la construction ne remonte guiaro au delä du 
X1116 siecle. Il faut dire que ces sortes de hätisses, exposees aux vents 
et ä la pluie, ne pouvaient. resister aussi longtemps aux iutemperies 
que des tours couvertes, et les clochers romans ä arcades simples, 
WL 
eleves dans ces contrees, ou les malerinux sont tendres ct sensibles 
aux affents utmos heri ues, ont du etre souvent reconstruits. En ettet, 
  b     
lefflise de Lalanclc de Libourne dont nous donnons une elevahoix 
b ,   
geo111etrale(l1g. 82), presentc sur sa facadc, qui flatte du xue siecle, un 
clocher ä arcades dont les "amhaffes sont encore romans et dont les 
 J o 1 
archivoltes ont ete reconstruites au xm" ou au xiv" siecle. 
Il existe des clochers d'une epoque: plus recente dans la Guyenne et 
le Languedoc, ou les constructions de brique sont si frequentes, qui 
ossedent. "us n'a cinc six et irleme dix arcades ro n-es ä recevoir 
l, P l  
des cloches; ce sont le plus souvent de simples [ngnons perces de haies 
posees lroistrois, ou lroisel deux, trois, deux et une, ou quatre, trois, 
deux ct une. (les sortes de clochers n'ont pas gänürillfflllfälll de carac- 
tere architectonique qui les distingue des hzltisses les plus vulgaires; 
cependant on rencontre pres de Toulouse quelques clochers assez ele- 
"ants cleves d'a res ce WlHCl e : nous citerons entre autres celui de 
a
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.