Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1112252
 31   CHARPENTE  
sur-Marne, qui se recommande par son extrelne legerete. Nous don- 
nons (fig. 25) une des fermes maitresses de cette charpente en A, et en 
B un des chevrons. Ceux-ci ne sont rendus rigides que par les deux 
contre-fiches croisees G, C, et les jambettes D. Ici le berceau en tiers- 
point se compose de deux segments de cercle dont le centre est pose 
en contre-bas de Pentrait. 
B A 
f   XX 
4.1 
(Yetait dans les grandsalles des chateaux, des abbayes, des eveches, 
des edifices publics, que les charpentiers du moyen age etaient parli- 
culierement. appeles a deployer toutes les ressources de leur art. Chaque 
demeure feodale renfermait un vaste espace couvert, qui servait de 
salle de reunion dans les solennites, lorsque le seigneur exercait ses 
droits de justicier, lorsqu'il conviait ses vassaux, soit pour des fetes, 
soit pour prendre part a ses actes de chef militaire. En temps de siege, 
la grandsalle du chateau servait encore de logement aun supplement 
de garnison; en temps de paix, cietait encore un promcnoir comme nos 
salles des pas perdus annexees aux palais de justice modernes. Gene- 
ralement, ces grandsalles etaient situees au premier ou meme au se- 
cond etage, le rez-de-chaussee servant de magasin, decurie, de refec- 
toire et de depot-s d'armes. Netant couvertes que par la toiture, et les 
Inurs des chateaux ne pouvant etre renforces par des contre-forts qui 
eussent gene la defense, ces salles n'e'taient pas voütees; mais de mai 
gniiiques charpentes, lambrissees a Finterieur, formaient un abri sur 
Contre les intemperies de Falmosphere. 
Le Palais de la (lite, a Paris, avait sa grandsalle couverte par un dou- 
ble berceau en tiers-point lambrisse, reposant sur une rangee de piliers
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.