Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1115698
 373  [ ctocuna] 
Hretes, produisent beaucoup d'effet a la hauteur ou elles se trouvent 
placees. On remarquera que les petits combles de pierre qui couron- 
nent ces lucarnes sont tailles en croupe du cote de la fleche pour la 
degager (voy. fig. 63). La tleche et les combles des lucarnes ont leurs 
parements tailles en ecailles, ct les aretiers de la grande pyramide 
sont fournis de nombreux crochets. C'est la encore une innovation 
qui appartient au X1112 siecle, et qui tendait a delruire la sechercsse de 
ces longues lignes inclinees des fleches. Avant d'en venir a garnir les 
aretiers des tleches par des crochets feuillus, sorte de crete rampante, 
les architectes avaient fait d'autres tentatives. A Saint-Leu d'Esserent, 
non loin de Sentis, est un clocher, bati vers HGO, dont la pjfratmide 
presente cette singularite daretiers detaches de la flcche, et ne s'y 
reliant, connne des colonnettes inclinees, que par des bagues. Mais ce 
moyen etrange, enlploye pour eviter la sccheresse d'une ligne droite 
S0 detachzint sur le ciel sans transition entre le plein et le vide, ne fut 
pas imite. Au-dessus des lucarnes, huit meurtritares, percees au milieu 
des faces de la pjjramitle, allegissent encore la partie superieurc du 
clocher. Ce qu'on ne saurait trop il(l111lt'0l' dans ces compositions, c'est 
l'adresse avec laquelle les architectes conduisent l'oeil du spectateur 
d'une base massive, carree, a un couronnement. aigu et loger, tout en 
Päservant. des points saillants qui, se profilant en dehors de la silhouette 
generale, (letruisent la monotonie des grandes lignes, sans cependant 
les alterer. A ce point de vue, le clocher de la cathedrztle de Scnlis est 
une oeuvre digne (tctrc etudiee avec soin ; ceux qui ont eu l'occasion 
(lkilever des edifitfesde ce genre savent combien il est difficile d'obtenir 
(l'heureux effets. Elles clochers modernes dans lesquels on a cherche 
cette harmonie generzile, cette parfaite concordance des lignes, en 
meme temps que l'effet pittoresque, sont la pour nous demontrer que 
l'on n'atteint que rarement, a cette perfection. Le passage des parties 
verticales aux plans inclines des tleches est un ecueil contre lequel 
viennent presque toujours se briser les efforts des constructeurs. Les 
architectes, a dater de la fin du xne sieclc, ont etudie avec grand soin 
Ct execute avec adresse ces parties importantes de leurs clochers, et 
tous les exemples precedents que nous avons donnes montrent que, 
s'ils ont enfin reussi d'une maniere complete, ce n'a pas etc sans de 
longs tätonnements qui n'ont pas toujours ete couronnes d'un plein 
Succes. Ils avaient. (lerriere eux des traditions, des exemples plus ou 
moins lieurtrux, mais en grand nombre, qui pouvaient, leur servir de 
guide; tandis que nous, aujourd'hui, il nous faut aller chercher des 
modelcs epars, dont nous ne pouvons retrouver les types originaux, et 
nous baser sur des exemples qui ne nous presentetit que des super- 
fetations de styles (litfeitents ou dc fliverses cpofjties. Trop souvent 
alors on se laisse seduire par l'apparence harmonieuse que le temps a su 
16191" sur ces constructions formees delements dissemblables, et 1'011 
eft fÜfl SÜPPÜS, lorsqu'on a cleve un clocher copie sur ces editices, de 
n avoir produit qu'un assemblage disgracieux, incoherent, donnant des
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.