Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1115657
 371  I: CLOCHER 1 
veritables formules, que cette souplesse des artistes disparatt totale- 
ment pour faire place a un art qui, ne tenant plus compte ni des tra- 
ditions, ni des habitudes locales, marche resolüment dans la voie 
unique qu'il s'est tracee. Pour nous, nous prefcroiis la souplesse a ces 
formules invariables, a cette logique inexorable qui force l'art ä se 
jeter dans les abus de ses propres principes pour ne pas tomber dans 
la monotonie; aussi nos lecteurs voudront-ils nous pardonner de nous 
etentlre si longuement sur Fepoque de transition, de recherche, de 
tatonnements meme, epoque bien plus variee et fertile en enseigne- 
ments que celle qui la suit. 
Si, a (lhartres, un architecte de Flle-de-France a concu le clocher vieux 
et preside a son tfxecution, a Rouen il est vraisemblable qu un de ses 
confreres a compose et fait elever le clocher de la cathedrale connu sous 
le nom de tour  Le clocher Saint-Romain de la cathedrale 
de Rouen est contemporain du clocher vieux de Ghartres (11140 a 1160). 
Le couronnement primitif de. ce clocher n'existe plus, ou ne fut jamais 
(Eleve. Il devait se composer, probablement, d'une grande pyramide 
octogone, comme celle qui termine l'escalier du meme clocher. Quoi 
qu'il en soit, la tour est entiere et. est certainementune des plus belles 
de cette partie de la France; elle offre un melange des deux styles de 
Flle-de-France et de la Normandie, dans lequel le premier element 
domine; la aussi l'artiste tifancais s'est soumis aux influences locales, 
mais il a evidemnient apporte le goüt de son ecole et son propre genie. 
Voici (fig. 62) Felevation du clocher Saint-Romain du cote de l'est, 
ou se trouve l'escalier qui conduit a la base du beffroi. Le clocher 
Saint-Romain de la cathedrale de Rouen est isole sur trois cotes et 
porte de fond, comme la plupart des clochers de fagade anterieurs 
au xme siecle. Il se compose, a Pinterieur, comme celui de Ghartres, de 
deux salles vontees superposees et d'un etage de beffroi divise en deux. 
Mais ici les dispositions mesquines, confuses, les divisions d'etages 
ägaux en hauteur des clochers normands ont ete adoptees par le maitre 
de l'oeuvre francais; en se soumettant. a ces habitudes, il a cependant 
Pepandu dans son oeuvre la grace et la finesse, l'etude des details, la 
sobriete des saillies, la parfaite harmonie des profils et de la sculpture 
avec l'ensemble, qui appartiennent a l'ecole d'on il sortait. ll a surtout 
habilement menage les pleins et les vides, donnant d'autant plus (l'ini- 
portance a ceux-ci et augmentant Fechelle des details a mesure que la 
tour s'elevait au-dessus du sol. Ces details sont d'une grande beaute : 
la construction est executee en petits materiaux, avec le soin que les 
architectes du xuc siecle mettaient dans leurs batisses ; les profils sont 
Peu saillants et produisent, maigre leur extreme finesse, beaucoup 
        
qui, du cote de l'est, derange la disposition des baies, est un chef- 
dkxeuvre d'architecture. La construction du clocher Saint-Romain de 
Rouen, bien que tres-legere en raison de la dimension extraordinaire 
de cet edifice, n'a subi d'autre alteration que celle produite par l'in-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.