Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1115543
[ CLOCHER j  360  
clocher normand pendant les x1" cl xne sicclcs, Nous ne pensons pas 
que les clochers normands du commencenlent du x11" siäcle possc- 
dassent des fläches trcs-cleväaes, et le clocher de lkäglise de Thaon que 
nous avons donnä ci-dessus est 121 pour confirmer notre opinion, 
Ä 
L  
  
K?   "Q 
_ X QM x 
LV1 
puisque sa construction n'est pas anterieure a la fin du Xiesieele. Mais, 
vers le milieu de ce siecle, la Normandie (levanca les provinces fran- 
caises en erigeant, la premiere, des pyramides d'une excessive acuite 
sur les tours carrees des eglises. 
Ce parti fut promptement adopte dans iiÜB-(iR-FIWIIICG, le Maine et 
l'Anjou ; seulement, ces dernieres provinces donnerent de preferencc 
a leurs tleches une base octogonale. 
Nous ne croyons pas necessaire de donnerici les (clochers de Feglisc 
de la Trinite de Gaen, qui sont entre les mains de tout le inonde. Au 
point de vue architectonique, la composition de ces tours, jusque la 
base des fleches, dont la construction ne date que du xm" siecle, est 
assez mediocre. Leur division en etages d'egale hauteur n'est pas heu- 
reuse : il y a lit un defaut de proportion que l'on ne trouve que dans 
cette province et sur les bords du Rhiii. tlependzmt, comme construc- 
tion, les clochers normands sont remarquables : biitis presque toujours 
de petits materiaux parfaitement appareilles, ils ont conserve leur 
aplomb, malgre le peu de superficie de la base par rapport a la hau- 
teur. Mais les Normands n'avaient pas cet instinct des proportions que 
posscdaient a un hautdegre les architectes de Flle-dc-France, du Beau- 
vaisis et du Soissonnais. Toutefois la hardiesse de leurs constructions, 
leur parfaite execution, l elevation des lleches, eurent evidemmentune
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.