Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1115313
 337  [ CLOCHER 1 
arcs-doubleaux, pouvaient se livrer plus aisement aux conceptions les 
plus etendues et les plus hardies. Nous avons dit, en commencant cet 
article, que les clochers servaient de defense dans l'origine, qu'ils con- 
servaient ainsi tous les caracteres d'une tourfortitiee, et qu'ils etaient 
generalement ou isoles, ou poses sur le porche occidental des eglises. 
En cas de siege, les remparts des villes etant forces, ces clochers ser- 
vaient souvent d'asile aux defenseurs, comme les donjons des chäteaux. 
En 1105, Robert Fitz-Haimon, assiege dans Bayeux par les soldats du 
duc de Normandie, se refugie dans la tour de la cathedrale : 
a Robert sbmbati e] mosticr, 
u Sus en la toer tres k'ol clochler, 
a Muiz il n'i peut gaires atendrc; 
u Volsit u non Ycstut (lui thllut) descendre, 
u Kar li fcu i fu aportez, 
a Dunc li mostier fu alumcz  v 
Les assiegeants mettent le feu a leglise pour forcer ce capitaine de 
renoncera la defense. On consideraildonc, dans certaines circonstances 
(friliques, les clochers des eglises comme des forteresses, et leur em- 
ploi commebeffroiifetait parfois qulaccessoire. Aussi tous les clochers 
(le faqade anterieurs au XIIIE sieclc conservent un aspect de tour for- 
tifiee, au moins dans leurpartie inferieure; ou bien il est arrive, comnte 
aMoissac par exemple, que, batis en forme de porche ouvert, surmonte 
detages a jour, ils ont ete rcvetus de crenelages, comme d'une che- 
mise exterieure. 
Parmi les plus anciens clochers couvrant toute la surface occupee 
par le porche, il faut citer celui de leglise abbatiale de Saint-Benoit 
sur Loire, qui date du x10 siecle. Nous avons vu que le clocher primitif 
de la cathedrztliz de Limoges et celui de la cathedrale du Puy donnent 
en plan quatre colonnes interieures isolees, destinecs a porter l'otage 
superieur en PBl-Pflile sur les etages inferieurs. Le clocher-porche de 
leglise de Saint-Benoit sur Loire presente la meme disposition ; mais 
ici les quatre piles interieures et les piles exterieures forment un quin- 
conce regulier, et tout le clocher devait se trouver supporte par le mur 
pignon de la nef, par les huit piles exterieures et les quatre piles 
interieures. Ce clocher n'ayant qu'un etage bati sur le meme plan au- 
dessus du porche, nous ne pouvons reconnaitre si les quatre piles 
interieures etaient destinees a porter les etages superieurs du clocher, 
le laeffroi, ou si les piles exterieures devaient monter de fond jusqu'au 
comble: cette derniere hypothese est la moins probable; car, si on 
Yadmettait, il faudrait supposer a ce clocher une hauteur enorme en 
raison de la surface couverte par son plan inferieur. Nous penchons il 
croire que les quatre piles interieures etaient seules destinees apor- 
ler le beffroi, Petage ajour contenant les cloches, et que l'enveloppe 
Le Honum de Hou, v. 
16194 et suiv.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.