Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1112147
[ CHARPENTE ]  20  
nage. Toutefois, ä Reims, n'etait le peu (Yecartement des fermes, les 
pannes pourraient flechir dans leur portee sous le poids des chevrons. 
Dans d'autres charpentes qui datent de la menue epoque, le tlechisse- 
ment des pannes est prevu et habilement evite. 
Soit (fig. 45) une ferme maitresse; le flechissement de Farhaletrier 
est maintenu: l" par Yentrait retrousse C; 2" par les contre-fiches A, A' 
f, 
 15 
1j 1.5 X 
qui s'assemblent dans deux cours de pannes B, B. La (ventre-fiche A', 
perpendiculaire a Parbaletrier, ne peut glisser: loparce qu'elle est ar- 
retee ä sa place par le renfort E nienage sous Parbalelrier, et 2" parce 
qu'elle est serree parles moises D. La contre-ficheA infcrieure est par- 
faitement arretee par lajambe de force F. Au-dessus de l'assemblage de 
cette jambe de force dans la contre-fiche, des moises pendantes sont, 
arretees par une clef de bois, et celles-ci suspendent. Tenu-ait, iluns sa 
portee entre les sablieres et le poincon. De grands goussets assembles 
en II dans les contre-fiches empechent les pannes de Hgchip euh-f; les 
fermes, de Sqrleflue les Chevmns ÜQÜPÜS 0D K sont completenielit libres 
et ne sont reunis quepar les entraits retrousses I portant sur l'entre- 
toise L maintenue rigide, ainsi que le sous-faite, par des croix de Sainp 
Andre longitudinales, comme dans la figure 11h11, Systgnm des jambes 
de force F et des moises pendantes G donne une grande fermeui, i; la 
base de cette charpente, car les forces et les pesanteurs se neutralisent 
ä ce point que, plus la charge agit, plus Pentrait et les arbaletricrs 
se roidissent.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.