Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1114819
 287  [ (tLoonu  
La cloche de Moissac, de 1273, etait un monument. fort rare, car 
nous n en connaissons pas d'aussi anciennes; le inetal ctait sombre et 
assez_ semblable au bronze des statues grecques; le cuivre y entrait 
Certainement pour une forte part. 
Mais c. est a dater du xvc siecle surtout. que l'on donna aux cloches 
des (hmensions e! (les poids considerables. Le premier bourdon de la 
Cathedrzile de Paris fut fondu, en 1400, par Jean de Montaigu, frere 
de Gerard de hlontaigu, quatrewtingt-quinziirnie eveque de Paris; on 
leunomma Jacquelzne,du11o111 de Peponse de Jean. Il pesait, dit-on, 
la 000 livresl. Un second bourdon fut donne a Feglise de Paris en 
1472; il pesait 25 000 livres. La celebre cloche de Rouen, donnee par 
 cardinal d'An1boise, et fondue en 1501, pesait 36 364- livres. Elle fut 
lelee en 1786 et ne fut pas refondue. 
Ln des plus anciens bourdons qui ait ete conserve est celui de 
la calhedrzile de lteiins; il fut fondu en 12570 et pese 23 000 livres. Il! 
existe encore (les cloches de moyenne?grandeur, des x1"? et XVlc SlÄäClQS, 
dans les cathedrales (l'An11ens, de Beauvais. de Sens, de Metz, de 
Ghartres, dans l'ancienne cathedrale de Carcassonne; dans les eglises 
de Saumanes (Vaueluse), de Notre-Dame de Bon-Secours a Orleans, 
de lrunnlly (Oise), 010.; dans les beffrois des villes de Veilenciennes, 
de Bethune, deüoiiiynegiie. 
A dater du XVlc sieelc, les cloches sont (leeorees de filets dlorne- 
ments, de rinceaux, de fleurs de lis, dlfirmoiries, de petits bas-reliefs 
Pepfflsentzint le crucifiement de No tre- 
Seignetir, avec la sainte "Vierge et. saint  
Je    .    u v"   
,an,Jesus descendu delacioix entie  Un 1111    
les bras de sa mere; de sceaux des 3x U      
chapitres, abbayes, eglises et dona- {Ärf   ilfti-Xij (x  
teurs. Il taul dire que plus on se rap-  i!  il?  i W  
proche du XVII" siecle, moins la fonte    )  t  h 1'  
des cloches est pure.  i  ijfi  N, HjÜ; 1m (lit  
IJOSIHSCPIPÜOHS faeonnees dans les  q {H et i, 115 
moules pour chaque cloche pendant "laiti H "t  t1ltf51i?   
   1        
les xine et XIYÜ siecles, ainsi que le  (mil i  f f f?) 
deniontre la figure 2, sont faites, a  iti  f  rififi 
Paitnf de la fin du xvc siccle, au moyen   "sa  
de caracteres de plomb ou de bois ser-  i   
Vflnt E1i1npri1ner chaquelettrfr sur une   "l  
Petite plaque de cire que l'on appli- 
{Iüillt sur le niodele avant de faire le creux; par suite de ce procede, 
8s ÜlQTlFBS se trouvent inscrites chacune dans une petite tablette plus 
Ou moins decoree, ainsi que l'indique la figure 3, copiee sur l'inscrip- 
   Jriprions qui 
  rager-es cl, les 1h51" 
'PreSl1ue toujours les 110m5 des bourdons ont et? m änsi, le bourdon actuel de 
    t fautlvcs, A1 a    
les mcntronnexxt sur leurs Pülült sont souvenlpooo livres ne pisse en reahte que 
  v 
Notrc-Dalne, qui passe POUF 1m51" plu: de 
13000 lailogrzmnncs.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.