Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1114524
CLEF 
258 
lette de fer plat servant ä arräter Pexträmite d'un boulon (woy. BOULON) 
ou les panneaux des vitraux. 
Pendant le moyen äge, les vitraux, formes de la reunion de verres 
maintenus par des plombs, se posaient par panneaux entre des barres 
de fer garnies de pitons. Des clavettes, passant 21 travers ces pitons, 
etaient destineesä empecher les panneaux de sortir de leurplace; afin 
if 
immlfllllyul ä" 
2 
  
W 
que ces clavettes pussent serrer les bords des panneaux, sans feler les 
verres, contre les traverses et montants de fer, et pour pouvoir les 
enlever facilement en cas de reparations, on leur donnait la forme 
indiquee dans la figure l. (Voy. ARMATURE, VITRAIL.) 
Dans la charpente, la serrurerie et la grosse menuiserie, les clavettes 
qui passent ä travers Fextremite des boulons sont souvent doubles 21 
la queue; les deux pointes etant recourbees, la Clavette ne pouvait 
plus sortir (voy. fig. 2). 
CLEF, s. f. Ce mot, applique aux ouvrages de maconnerie, signifie 
le claveau qui ferme un arc, celui qui est pose sur la ligne verticale 
clevec du centre de cet arc. Il n'y a de clefs que pour les arcs plein 
cintre; les arcs en tiers-point, etant formes de deux segments de 
cercle, nlont que des sommiers et des claveaux; la clef, dans ce cas, 
est ifemplacee par un joint. 
CLEF rfAncuivoLTE.  Les Romains, et avant eux les Etrusques, (le- 
coraient souvent la clef des archivoltes (le la maniere la plus riche, 
principalement lorsque ces archivoltes surmontaient Fentree d'un edi- 
fice ou la maitresse baie d'un are de triomphe. La clef, dans ce cas, 
etait comme un signe indiquant. un passage. Chacun connait les clefs 
admirablement sculptees des arcs (le Trajan, de Titus, de Septime- 
Severe, de Gonstantin aRome. Nous voyons des clefs sculpteesau-dessus 
(les entrees principales des arenes de Nimes, ces entrees n'ayant aucun 
autre signe qui les distingue des autres areadespourtournant lledifice, 
Le moyen fige ne parait pas, meme dans les premiers temps, avoir con- 
tinue cette tradition; ses archivoltes presentent une suite de claveaux 
uniformes, et le plus souvent meme les constructeurs negligent. de 
reserver la place reguliere donnee a la clef; un joint la remplace. Les
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.