Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1114506
I_ cn-wizixu j  256  
presentent un rang de feuillages enlrelaees completemenl il jour. (ter- 
riere lequel les sculpteurs ont eu la patience de eiseler des palmetles 
qui garnissent le fond de la gorge, ainsi que l'indique la section B z en 
G est trace le fond de la gorge; en D, les palmeltes, et en E les feuil- 
lages ajoures compris exactement dans Fepannelage du claxfeau. L'autre 
rang de claveaux, figure en F, presente des dessins decoupes ä vif sur 
lepannelage; cette sorte de broderie, creusee profondement, donne 
la section G. Plus tard, des rinceaux de feuillages, et plus lrequemment 
des figures, (lecorent les claveaux dlirchivoltes, mais en observant 
toujours la regle primitive, savoir: que chaque ornement ou figure 
doit etre comprise dans un elaveau. ll y a tries-peu (Fexceptions 21 cette 
regle. Cependant, au portail occidental de Feglise llbbälllillfä de Saint- 
Denis, on voit les ligures des vingt-quatre vieillards de lüpocalypsi? 
soulptees dans deux ou trois elaveaux, et, par consequent, iaiillees sur 
le tas EIpPÜS la pose. 
Les claveaux de plates-bandes sont rares pendant les periodes 
romane et gothique; cependant force fut, dans quelques contrees oii 
la pierre 51 bätir nietait extraite qu'en petites dimensions, de faire des 
linteaux de porto (fomposos de claveaux. Dans le Beauvzlisis, on ron- 
contre assez  (les linteaux do porto appareillos apparte- 
nant au xnc siizclff; mais les claveaux (le plaie-bande no prosonienl, 
jamais, a cclto opoque, (les coupes tendant a un centre, comme dans 
Parchitec-lure romaine ; ils sont maintenus dans leur plan au moyen fle- 
coupes onchevälrfäes, qui rendonl lout glissement. impossible. On voit 
un (le cos linteaux de porte le long du llanc nord (le lligliso Sain!- 
Etienno de Beaux-unis (fig. 7). La (liflir-ultä: reÜsultant de la taille et de la 
pose de plates-bandes ainsi appareillcies fil (luau xme sibcle, alors que 
l'on extrayzlil. des carriores des pivrrcs d'un forlvolunie, on abandonna 
ces nloyens de conslruclion conipliqiiäs, a moins d'une näcessiliä 
absolue, comme, par exemple, pour les manlvaux de oheminäe: cl, 
dans ce cas parliculler, les ClElVCElLlX (les manteaux sont apparf-illäs
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.