Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1113972
203 
CUVEMINIÜJE 
a conserve une belle eheminee de cuisine de granit, dont nous IlOHIIOHS 
(fig. 7) une vue perspective. Les armes de l'abbaye sont sculptees sur 
la clef du manteau, compose de deux enormes sommiers et. de trois 
claveaux a-vec crosseltes. Il n'ya pas ici de pieds-droits pour porter 
le manteau, mais deux consoles tres-saillantes. Le contre-coeur est 
encore garni de sa plaque de fonte et de sa triple cremaillere. 
Mais, jusqu'au xlve siecle, les cheminees des chaleaux et maisons 
etaient, saufde rares exceptions, d'une grande simplicite, comme tout 
ce qui tenait a l'usage journalier. Le luxe des interieurs consistait. en 
peintures, en boiseries et en tentures plus ou moins riches, en raison 
de l'etat de fortune du maitre. Ce n'est guere que pendant le xivesiecle 
que nous voyons la sculpture, les bas-reliefs envahir les manteaux 
des cheminees. A cette epoque, les grand salles des chateaux, recon- 
struites la plupart sur de plus vastes proportions, etaient garnies de 
plusieurs (flieminees. La grand' salle des chevaliers du Mont-Saint- 
Michel en mer contient deux cheminees; (telle du chateau de Mon- 
largis en contenait quatre, deux sur l'une des parois longitudinales et 
deux a chacune des extremileäs (voyf Sunna). 
w La i'l1enii1iee de la chambre du roi a lllolel Saint-Pol, dit Sauval 1, 
a avoit pour ornement de grands chevaux de pierre; celle de sa chambre 
w au Louvre, en 1365, etoit chargee de douze grosses betes, et de treize 
(f grands prophetes qui tenoient chacun un rouleau; de plus, terminee 
ff des armes de France, soutenue par deux anges, et couverte d'une 
w couronne. Il se trouve encore une cheminee de cette maniere a 
w l'hotel de Gluni, rue des lllathurins (cette cheminee n'existe plus), 
(r sans parler de celle de la grand salle qui s'y voit embarrassee d'une 
w iniinite de pellerins de toutes tailles, qui vont en pelerinage dans un 
(f bois, le long d'une haute montagne. n 
La grand salle du chateau de Coucy en contient deux, offrant egale- 
ment cette particularite que les tuyaux de ces cheminees sont divises 
parune languette de pierre, de maniere a fournir deux tirages. Un pied- 
(lroit (livisait la portee du manteau, et formait ainsi comme deux chemi- 
Häes jumelles. La meme disposition etait adoptee dans la construction 
(le la cheminee de la salle des Preuses dependant de ce chäteau. Le 
dessin de cette belle cheminee nous est conserve par du Cerceau 2, et 
f10us le reproduisons ici (fig. 8). Surle manteau de cette cheminee etaient 
seulptees en ronde bosse, de dimension colossale, les statues des neuf 
Preuses 3, portant chacune un ecusson sur lequel etait grave un attribut. 
Tout porte a supposer que l'on avait reconnu, en construisant des 
     2279. 
' Hzst. et antzq. de la vzlle de ParI-Q, L U, P 
2 Desplusemcellens bastzmens de France.  i m dont la comure accuse 
a  "l r stc u'une tüte dccouvcrte rrccmmc , ü 
De ces ügules, 1 ne c q  d trouver d'autres fragments de cc G 
la fin du XIVQ siücle. Nous ne deSeSPBYOHS Pas e re 
Inagniüque cheminäe.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.