Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1112047
[f CHARPENTE ]  10  
tion des eaux et un garde-corps. L'assiette surlaquelle venaient reposer 
les sablieres des grandes charpentes de combles etait donc assez etroitc. 
et se trouvait reduite a un metre environ ; quelquefüis plus dans les mW 
numents d'une grande etendue, et beaucoup moins dans les nefs d'une 
largeur mediocre. Il devenait impossible, surdes bahuts aussi peu epais, 
de trouver la place necessaire pour appuyer le pied des arhaletriei-s 
desfhevrünsv et P0111"  (les pannes. Afin de poser en 
plein les charpentes sur ces bahuts etroits, on changea (l'abord la pente 
des combles : on la porta de 40 ou 250 degres a 60 et menie 65 (legreäs: 
puis on supprinia les pannes posees sur les arbaletriers, et l'on composa 
les combles de fermes entre lesquelles vinrent se ranger des chevrons 
a peu pres armes comme elles, aftleurant le plan passant par la face 
externe arbaletrieifs, et ne dilferant guere des fermes IHUÜPOSSGS que 
Partie (lu 1lS n'avaient point. d'entraits a leur base, niais reposaient seu- 
lement sur des patins zissemhles dans les doubles sahlieres. On designe 
ces charpentes sous la denoinination de charpentes d clzetirons portant 
fermes. C etait, dans l'art de la charpenterie, un mode de construction 
neuf et qui etait en harmonie parfaite avec le nouveau systeme adopte 
dans la maconnerie, Il avait : 10 l'avantage de ne demander qu'une as- 
siette 3.11581 peu epaisse que possible. 2" Au lieu de reporter la charge 
de tout le comble et de sa couverture sur les maitresses fermes (comme 
le systeme de charpentes avec pannes), il repartissait egalement les 
pesanteurs sur la totalite de la tete des murs ou baliuts. Nous faisons 
 1'    
ressortir 1 importance de cette disposition dans le mot CONSTRUCTION, il 
nous suffira de l'indiquer ici. 3" Ce nouveau moyen permettait de ntem- 
ployer que des bois d'un equarrissage faible relativement a leur loii- 
gueur, puisque chaque arbaletrier ou chevron etait egalement charge, 
et de poser ainsi, au sommet d'edifices tres-eleves, des charpentes tres- 
legeres relativement a la surface couverte. En rendant les piles inte- 
rieures des grands vaisseaux plus greles, les constructeurs tirent des 
voütes tres-legeres; ils devaient naturellement chercher a diminuer le 
poids des charpentes destinees ales couvrir, et surtout a eviter des 
inegalites dangereuses dans les pesanteurs des parties superieurcs 
des constructions. 
Il convient que nous rendions a nos lecteurs un compte exact dg Ce 
qui constitue la partie essentielle de la charpente de combles combinpc 
avec le mode de la construction ogivale. Nous commencerons donc, 
par l'assiette de ces combles sur les bahuts ou tetes de 11111115, 
Soit A (fig. 7) le bahut de pierre; on pose deux sablieres B B' plutot 
I  7  
sur leur plat que carrees. C, est Fentrait de la ferme maitresse assemble 
a queues d aronde dans les deux sablieres, ainsi qu'il est indique en EE' 
dans, le plan, de facon que l entrait retienne les sablieres poussees en 
dehors par les chevrons portant fermes. D, est le patin ou 111061191. 
dans lequel s assemble, a tenon et mortaise le chevron portant ferme; 
ce blochet s entaille pour mordre les deux sablieres, et est ainsi retenu 
par elles. F, est 1 arbaletrier; G, le chevron. Si l'espace entre les femles
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.