Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1112010
 7  L CIIARPENTI-J j 
tures, et c'est ce que nous voulons eviler. Nous ne pouvons etudiei- 
l'art de la eharpenterie du moyen fige d'une facon certaine et utile qu'au 
moment ou l'architecture quitte les traditions romanes et adopte un 
nouveau mode de construction originale, partant d'un principe oppose 
a la construction antique. 
.s_ 
   
7'192;    
   
XXXXNQ.      
j XRIEXXXX I?!  x 
E! T;  fflfffäää 
' i r; 
Il nous faut distinguer les charpentes de combles (puisque c'est de 
celles-ci que nous nous occupons d'abord) en charpentes destinees a 
couvrir des voütes et en charpentes apparentes. Les premieres n'ont 
qu'une fonction utile, rfetant pas vues de linterieurdes editices; elles 
(loivent, par consequeilt, tout sacrifier a la solidite. Les secondes sup- 
portent la couverture de plomb, (l'ardoise ou de tuile, et deviennent 
un moyen de (lecorzition intericure.  
Lorsque, pendant la periode romane, on prit le parti de fermer les 
nefs ou les salles des grands editices par des voütes, le berceau fut la 
premiere forme choisie (voy. AncinTucTUnia mcmcilctrsn). La couverture 
(ätait immediatement posec alors sur l'extrados de la voüte; c'etait en 
effet le moyen le plus naturel. Mais, dans le nord de la France, on re- 
connut bientot que ces couvertures posees a cru sur la voüte ne pou- 
vaient les proteger d'une maniere efficace; les reparations (ilaient dit"- 
ficiles, (zar les eaux pluviales, s'introduisant sous un joint de dalle ou 
sous une tuile, allaient degrader les votltes loin du point par lequel l'in- 
filtration avait lieu. On songea donc a protegei- les vontes par des char- 
pentes destinees a isoler la couverture cl a permettre? ainsi de reparer 
promptennäntet. facilement, la moindre (lcgrarlation. Mais le systeme des 
Youtes en berceau obligeait les (,',0l1Sll'll0tPlll'S, ou (lelever les murs gout- 
terots jusqu'au-dessus du niveau de la clefde ces voütes pour pouvoir 
passer les entraits de la charpente, ou de se passer cfentraits, s'ils lais- 
saient la crete des murs goulterols a un niveau inferieur a ces clefs 
(le voüte.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.