Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1113332
 1139  t CÜATEAU j 
ätait IIÜCIÄSSEÜIW! a la VlQÄOUPIHIllÜBPO, mais de nombreux ziteliers propres 
alu confection et a l'entretien des armes; il devait se suffire a lui- 
meme sans avoir besoin de recourir aux fournisseurs du dBlIOPS- 
Gomme Fabbaye du x11" siecle, le ehateau feodal formait une soeiete 
isolee, une petite ville renfermant ses soldats, ses ouvriers, fabricants, 
Sa police partieuliere. Residence royale, le ehateau du Louvre avait, 
comme tous les chateaux feodaux, dans ses basses-cours, des fermiers 
qui, par leurs baux, devaient fournir la volaille, les oeufs, le ble; il 
possedait en outre une menagerie batie par Philippe de Valois, en 1333, 
Sur l'emplacement de granges aclietees a Geotfroi et Jacques Vauriel; 
de beaux jardins, plantesa la mode du temps, dest-a-dire avec treilles, 
plants de rosiers, tonnelles, preaux, quinconeesh 
Le plan carre ou parallelogifamme parait avoir ete adopte pour les 
chateaux feodaux de plaine depuis le XIIIQ siecle; mais il est rare de 
rencontrer, ainsi que nous l'avons dit precedemment, le (lOHJOH place 
au milieu du rectangle : cette disposition est particuliere au chateau 
du Louvre. Au chateau de Vincennes, bati pendant le XIVB siecle, le 
ÜÜÜÄOH est place le long de l'un des deux cotes, et pouvait, des lors, 
Se rendre independant de l'enceinte en ayant sa poterne s'ouvrant, 
directement sur les dehors; mais il faut voir dans le chäteau de Vin- 
cennes une place forte, une vaste enceinte fortifiemplutot qu'un cha- 
ÜFHU proprement dit? (voy. ARCHITECTURE INIILITAIRE). Les tours carrees 
qui tlanquent ses eourtines appartiennent bien plus a la defense des 
villes et places fortes de cette epoque qu'a celle des chateaux. 
Un des caracteres particuliers aux ehäteaux de la fin du xme sieele 
et du xm, c'est l'importance relative des tours, qui sont, sauf de rares 
exceptions, cylindriques, d'un fort diametre, epaisses dans leurs oeu- 
VPOS, hautes et tifes-saillantes en dehors des courtines, de mamere 
a les bien tlanquer. Les engins d'attaque s'etant perfectionnes pendant. 
le XllIÜ siecle, on avait juge necessaire d'augmenter le (liamiztre des 
tours, de faire des murs plus epais et de rendre leur commandement, 
tries-puissant, Cette observation vient encore zippuyer notre opinion 
 Lorsque Charles V veut faire les honneurs (le son Louvre a Iemperrnr Charles IV, Ü Y 
fait conduire ce prince en bateau : fr Au Lonvre arriveront; le Roy nlonstra ä l'El11pereul' 
11 les heauls murs et maqonnagizs qu'il avo1t fait au Louvre edilicr; Tlimpllrülll", S011 flll 0'- 
ff ses barons moult bien y logia, et partout cstoit le lien moult richement pare; en la sale 
a dina le Roy, les barons avec 1m, et FEmpereur en sa cliamble. n (Christine de Pisan, Des 
faicts du sage Roy Charles V, chap, XLII.) 
2 Ce qui prouve encore que la place de Vmrennes n'avait pas me eonsidürec par son 
fondateur comme un chitteau, c'est ce passage de Christine de Pisan, extrait de son Livre 
(les [llirfts et bonnes meurs du sage Roy Charles V: a item, (lelmrs Paris, le ehastel du lwiS 
a de Vinernes, qui moult est notable et bel, avait entencion (le roi) de faire ville fermee; 
ff vt la arozt eslablie en bcnuls manoirs la (IOIIIOIIFO de pluseurs srxigneurs, chevaliers et autlres 
a ses mieulz ÜIHCZ, et a cliascun y assenerolt rente il V10 selon leur personne : celleci lieu 
u voult le Roy qu'il fust franc de toutes servitudes, näulcune charge par le tcms avenir, 
v ne redevance flemamler. v (Clmp. x1.) 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.