Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1113262
CÜATEAU 
132 
l(           n 
u Sor la roche ki fut pandans, 
a Gmnt fut et large par dedans, 
a 'l'rop 1 ot riche hcrhcrjaigc f; 
 En la tor (le (lonJon) ot moult riche cslzlig 
a Bien fut herbcrginz tot entnr f 
u Li pnllais sist prest de la tor " 
a Qui moult fut haus et bons et leis (largr-vsf; 
(t Li cstauble (dcuries) furent ale-luis, 
u Greniers et chambres et cuisines; 
u Moult i ot riches nfficinrs 
 Moult fut la salle grans et large l : 
a lllaiut fort cscut et mainte targc 
a Et mainte lance ct maint espiut (üpiPu) 
u Et bon cheval et bon apiet 
a Dont li fcr sont bon et tranchant, 
u Et maint cor lmmlr-it ilhrgcut 
a Avoit pnndut par lo pallais". 
Vers FOSÜIHC furent les fcucstres, 
Lai fut li sires apoicis; 
Ne sai c'il cstoit nnnuids, 
Mais, on pansant, lüuguc csgarrloit (rogaz 
An csgardnnt, les cigncs voit 
Qui cstoient ct bol et gent. 
Dont comandoit totc sa gent 
Que moult doucement les vüissenlt; 
Les fenetres des appartements donnent, sur Fetang dont les eaux 
enveloppant le chateau; le seigneur, qui s'ennuie (le poiite penche a 
le croire, et nous aussi), regarde l'eau, puis les cygnes; il leur jette 
du pain et du 131e, et appelle ses gens afin de jouir (le ce spectacle en 
compagnie... Tout est bon ä ceux qui s'ennuient, et cette vie mono- 
tone du chateau, lorsqu'elle n'e'tait pas remplie par la guerre ou la 
chasse, s'attachait aux moindres accidents pour y trouver un motif (le 
distraction. Le pelerin qui frappait a la porte et reclamait un gile pour 
la nuit, le moine qui venait demander pour son couvent, le Lrouvere qui 
' Il s'y trouvait de nombreux logements] 
5 Des logements ätäliünt 01100111 disposes autour du donjon, 
9 Li palais, c'est la demeure du seigneur, flistincte des herberjfziges, qui paraissent 
destines au casernement do In gamisom  
4 Voici la grand salle, cette depenilance indispensable de tout cbntean. 
5 Dans les salles ätaient suspendus les armes, les 13ans, les cors : cüätnit la principale 
(lecoration des intärienrs; et dans un grand nombre de ehäteaux on voit encore la place 
des tablettes, des crochets (le fer qui servaient ä porter des panoplies d'armes et d'usten- 
siles de guerre et de chasse.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.