Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1113246
[i CHATEAU j  430  
struction des chäteaux et l'entretien d'une garnison suffisante en pre- 
VisiOn d'une attaque, 11 leur fallait faire executer des travaux eo1isi- 
därables, s'ils voulaient etre en etat de resister 5,1 un siege en Peglb, 
approvisionner quantite de munitions de bouche et de guerre Les 
hourdages de bois dont, pendant les x11" et X1110 siecles, oii gariiissait 
minets des tours et courtines exifieaient l'a ort la fa on et la 
es S0     7 b 1 
pose (Iune quantite considerzible de charpentes, par consequent un 
nombre enorme d'ouvriers. (les ouvrages transitoires se deterioraient 
promptement pendant la paix; ce netait donc pas une petite affaire de 
posseder et de garder un chäteau a cette epoque. 
Dans un autre poeme, contemporain de ce dernier (commencement 
u X111" siecle , nous trouvons encore des details interessants non- 
7 
seulement sur les defenses des chäteaux, mais sur les logements, les 
de endances, les armes et les asse-teni 1s des sei neurs. Nous deman- 
p    l  
derons a nos lecteurs la permission de leur citer encore ce passage : 
Li chastiux sist an une roche l: 
'Li uiguc juscül mur süxprochc, 
La roche fut dure ct nzüvc, 
Haute ct large jusckl la rive, 
Et sist sor une gruut montaignc 
Qui samble qu'as nues se teigne. 
fEl chastcl n'avait dune cntrüc f; 
ä 
' Ewtrczits de Dulopcztlzos Llücrhcrs, p. 5282. 
2 Presque tous les chzlteaux n'ont qu'une enträc, ainsl que nous l'avons dit plus han 
propos du Louvrc. Dans li Romans de Parise la Duchesse, nous trouvons ces vers  
1L 
rle devant a fut 
1t love: 
auitrüc, 
bicil la; Iixi-uxlt garder 
Et dans la seconde branche du roman LFAuberi le Bourguignon 
Rolanzl, x11" siüclc, publ. par Francisque Michel, 1837, p. x1.) : 
fla 
la Chanson 
a Fu li cilastiax et la tors environ; 
a Bien tu assise par granit dcvision (rdllexion, prrisfoyancc) 
a De nulle part habiter (entrer) n'i puct-oil 
n Fors d'une part, si connue nous cuidonz; 
u Lia est Panträe et par läi l va-on.  
a Pont tornciz (in bascule) et barre il quarcillon (n serrure) 
u Selve (furät) i o! vielle dos le tans Sulcmon, 
t! Bien {u garnie de riche vcnoison. 
w Las (proche) la rivicre sont crdu li fräs jun 
1.1 E! Pcrhe drue que coillent li gursoll- 
ct Li marais sont cntor et environ 
a Etli fossd qui forment (entourent) sont laarfonbf 
c Li mur de mauhre, de chaus et de sablün, 
n Et les tomelleg on muinncnt li baron, 
(K Et h vivier on furent li poisson. 
(r Si fort chaste! ne vil Onqilos nus hom; 
v La] dedans ot su sale ct svn donjon 
n Et sa chapelle par devant S21 111115011- 

        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.