Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1113221
CUATEA U 
128 
a Jalousie, que Dicx confonde ! 
u A garnie la tor rdonfle (le donjon) 
a Et si suchiäs qu'clc i a mis 
a Des plus priväs de ses amis, 
a Tant qu'il i ot grant garnison  n 
C'est läi un chäteau royal; la neccssite oü se trouvait un seigneur de 
lacer un poste, une petite garnison, dans chaque porte principale- 
gwnt, fnisuit, qu'on ne multipliait pas les issues, (l'aidant plus que les 
attaques etaient toujours tentees sur ces points. Ce passage du Roman 
de la rase nous fait connaitre que, dans les chäteaux considerables, la 
multiplicite des defenses exigeait des garnisons comparativementnom- 
breuses. Orces garnisonsruinaicnt les seigneurs; s'ils les reduisnicnt, 
le sysleme defensif adopte au commencement du X111" siecle, excellent 
lgrsquil etait convenablement muni d'hommes, etait. nlauvais lorsque 
tous les points ne pouvaient pas etre bien garnis et surveilles. Alors 
ces dotours, ces solutions de communications flevenaient nu contraire 
favorables aux älSsiegezlnls. Nous verrons comme, au xive siecle, les 
chfitelziins, ayant reconnu ces dctäuts, chercheront 21 y remedier et i: 
se bien defendre avec des garnisons que leur etat de fortune ne leur 
    
Voici maintenant des descriptions de travaux executes dans des chä- 
teaux de seigneurs feodaux qui datent de la meme epoque (commen- 
cement du XIIIe siecle) : 
(f Vers son chastel point tant et brochcg 
w Qu'il en a veue la rocheg; 
 Venuz est, si descent au pont i 
a Les ovriers qui les ouvres font 
_ a Amoneste de tost ovrerä 
u Et de lor porte delivrer, 
 K Et de reparer ses fossez, 
a Qar moult bien estoit apanssez (il se prväoccupait fort) 
rr Se li Rois vient sor lui ä ost (avec son armee). 
        
a Eifläois en seroit moult penez. 
a Moult sesforce li forcenez 
a De faire fossez et tranchiäes, 
a Tot entor lui ä sis arcliiäes, 
a Fait un fosse d'eve parfont (rempli d'eau profonde) 
' La garnison du donjon, composer: des plus {idoles et en grand nombre. 
1 Le Ronzan du Renart, vers 18463 et suiv. 
" Renart fuit et se räfugie dans son ehäteau, qu'il fait rälmrer. 
4 Il ätait rare que Fou entrait il cheval dans le chäteau morne, les ecuries ätant gend- 
ralement bäties dans la basse-cour comprise dans une premiere enceinte; on laissait les 
montures devant le pont du chäteau. 
5 Renart engage les ouvriers ai terminer promptement leur travail.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.