Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Charnier-Console]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111763
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111964
I: ClL-kltPENTlä A]  2  
ils employaient le bois a profusion; il suftit, pour s'en convaincre, de 
regarder les bas-reliefs de la colonne Trajane a Home. Les contrees de 
FEm-ope ou ils porterent la guerre etaient d'ailleurs presque entierement 
couvertes de forets, qu'ils defricherent en grand nombre, ziutant pour 
faire penetrer leurs zn-mees a travers ces pays demi-sauvages que pour 
leurs besoins. Deja, sous l'empire romain, l'Italie ne pouvait plus four- 
nir de bois en assez grande quanlite pour les besoins du peuple-roi, et 
les forets des Gaules, pendant plusieurs siecles, servirent d'approvision- 
nements a la marine et aux immenses etablissements des Romains. 
La facilite avec laquelle on se procurait alors cette matiere premiere 
explique comment on pouvait achever tres-rapidement. certains tra- 
vaux gigantesques, tels que des ponts, des chaussees, des barrages. 
des digues, des campements militaires d'une grande importance, des 
(Fnceintes de circonvallation et de contrevallation, des edifices publics 
et des villes tout, entieres. 
Naturellement, sous le regne des rois merovingiens, parmi les tradi- 
tions des constructions romaines, la charpenterie fut une de celles qui 
se consersferent. le mieux; le sol netait. pas äptlisä, les forets couvraient 
encore une grande partie des Gaules, et le bois citait, une des matieres 
que l'on employait de prtäference dans les constructions publiques ou 
privees, a cause de son abondance. 
Gregoire de Tours cite un grand nombre deglises, de villce, de ponts, 
de maisons et de palais ou le bois joue un grand role; a defaut de ce 
texte, les incendies frequents qui (letruisirent non-seulement un tiditice, 
mais (188 VillBS Gülieres, pendant les periodes merovingienne et carto- 
vingienne, indiquent assez que la charpenterie etait fort pratiqueejus- 
qu'au x10 siecle. Cet art devaitmeme etre, relativement a la maeonnerie, 
arrive alors aune grande perfection. Malheureusement, les exemples (le 
charpente d'une epoque reculee nous font (lefaut, et nousne croyons pas 
qu'il en existe qui soient anterieurs au X118 siecle. Force nous est donc de 
prendre l'art de la charpenterie a ce moment. Mais, avant de donner des 
exemples, il est necessaire de tracer sonnnztirement. la marche qu'a s11i- 
vie cet art, d'indiquer les causes qui ont influe sur son (leveloppemenl. 
Tant que (165 fürälvs immenses et qui patraissaient inepuisables four- 
nirent des bois de grande dimension et d'un gros equarrissage, on s'ap- 
pliqua a donner de la solidite aux charpentes, en employant plutot des 
gros bois qu'en cherchant. des combinaisons en rapport avec les qualites 
particulieres a cette maliere. Nous avons encore sous les yeux la preuve 
(16 C6 fait  P3P 81191111119, les charpentes  
qui datent des X1118 et XIVe siecles sont, comparativement. a nos char- 
pentes de la meme epoque qui subsistent dans l'Ouest, en Bourgogne, 
en Champagne et dans Flle-de-Fiance, beaucoup plus fortes comme 
equarrissage (16 bOiS, et leur solidite provient en grande partie de 
Fenorme dimension de ces bois. En France, des le X1110 siecle, l'art de la 
charpenterie s'applique a rechercher des combinaisons qui suppleent au
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.