Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106853
 63  [ BAGUETTE ] 
XIII" siecle de la ville de Dol en Bretagne 1. Nous ne pouvons omettre les 
laagues demetal quiimaintiennent les 1    l,  
colonnettes de la cathedrale de Salis-   l" Un u, fi  
hui-y, bien que cet edilice nappar-    l;  
tienne pasa l'architecture fpaneaise; Mil    k! IÄs. 
mais cet exemple est trop precieux llpl  fx, 
pour ne pas etre mentionne. La ca-  il  li EÄN 
thedrale de Salisbury, comme cha- {Il 11 lib lit; En  
cun sait, est construite avec un grand l. {li  115111" il; 1x 
soin; les piles de la nef, elevees par       
assises, et qui, en plan, donnent une M  F511 1x  
ügure composee de quatre demi-   t  
cercles, sont cantonnees, dans les 6  _ 
angles curvilignes rentrants, de qua- 
ire colonnettes dont les fats sont en   
deux morceaux dans leur hauteur.  
LBS joints qui reunissent ces füts, un  
Places au meme niveau pour toutes "nmmmlwlrlinn  f   1 1., 
les piles, sont maintenus par des  
bagues Ou Colliers de bronze scelles A Qäirffäreuüä?   
dans la pile au moyen d'une queuc-  
(le-carpe (fig. 6). A represente une de 
ces bagues avec sa queue-de-carpe, U  4 
et B la coupe du cercle de bronze. E    
On donne aussi le nom de bagues PÄCARDÄC  ' d; 
aux moulures saillantes, ornees ou "4 
Simples, qui entourent la base des fleurons des couronnements de pinacles 
011 de pignons, etc. (Voy. FLEURON.)  
BAGUETTE, s. f. C'est un membre de moulure cylindrique d'un petit dia- 
Hletre, qui fait partie des corniches, des bandeaux, des archivoltes, des ner- 
vures. La baguette n'a guere qu'un diametre de U,0l a 0,05; au-dessus de 
Cette grosseur, elle prend le nom de boudin (voy. ce mot). Mais ce qui distin- 
E918 Surtoutla baguette duboudin, destsa fonction secondaire. Ainsi, dans 
105 Pflofils que nous donnons ici d'arcs ogives du X1118 siecle (fig. l), A est 
une aguette et B un boudin. Dans llarchitecture romane du Poitou et 
äeäfllblormandie, la bztguetteest parfois deeoree (lequel-les (iig. 2); son profil 
, 1 11s ce cas, est souvent ineplat, pour que lalumiere decoupe nettement 
Chacune des perles ou petits besants. Dans l'architecture des X116, X1116 et 
XWQ Siecles, les architectes se sont servis de la baguette parmi les faisceaux 
de Colonnes pour faire valoir leur diainetre par opposition, et leur donner 
Plus de force a l'oeil (fig. 3). On trouve souvent, dans les ediiices des X1112 
Ül xlvc siecles, des baguettes degagees dans les angles des piles carrees, et 
Nous devons ce curieux dessin al M. 
Ruprich Robert.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.