Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106813
 59   [ BAGUE ] 
certaine ne vient appuyer cette conjecture, qui n'a rien de contraire d'ail- 
leurs aux idees du moyen zlge, et que nous ne donnons ici que comme 
une explication ingänieuse, sinon completement satisfaisante. 
Z3 
BADIGEON, s. m. Le badigeon est une peinture dlun ton uni que l'on 
passe indistinctement sur les murs et les divers membres d'architecture 
exterieurs ou interieurs d'un edifice. Ce n'est guere que depuis deux 
siecles que l'on s'est mis Z1 badigeonner a la colle ou 51 la chaux les edi- 
lices, afin de dissimuler leur vetuste et les inegalitcs de couleur de la 
pierre sous une couche uniforme de peinture grossierement appliquee. 
La plupart de nos anciennes eglises ont ete ainsi badigeonnees Z1 l'inte- 
Pieur a plusieurs reprises, de sorte que les couches successives de badi- 
geon forment une epaisseur qui emousse tous les membres de moulures 
et la sculpture. Souvent le badigeon est venu couvrir d'anciennes pein- 
tures degradees par le temps; il est donc important de s'assurer, lors- 
qu'on veut enlever le laadigeon, slil ne cache pas des traces precieuses 
110 peintures anciennes, et dans ce cas il ne doit etre gratte ou lave qu'avec 
les plus grandes precautions 1. 
BAEE, BEE, s. f. Ancien mot encore usite dans la construction, qui 
Slgnifie 1e vide d'une 011e d'une fenetre d'une ouverture ueleon ne 
 P ,  , q 
POPCee dans un mur ou une clolson. (Voy. FENETRE, PORTE.) 
BAGUE, s. f. On designe par ce mot un membre demoulure quidivise 
horizontalement les colonnes dans leur hauteur. Lorsqu'au X118 sieele 
011 Pemplaea les grosses piles carrees ou cylindriques dans les ediüces 
Par des ffziisceaux de colonnettes d'un faible diametre, ces colonnettes 
' On peut enlever le badigoun, suivant sa qualite, de plusieurs manieres. Lorsqu'il 
est äPais et quiil se compose de plusieurs couches, que la pierre sur laquelle il a ete 
Dose n'est pas poreuse, on 1e fait tomber facilement par ecailles au moyen de racloirs 
de bois dur. S'il cache (Vaucicnnes peintures, ce procerle est celui qui ifeussit le mieux, 
CH? alors il laisse a m1 ct ncntrainc pas avec lui les peintures appliquees directement 
Tmrläepierre: äi, au contraire, la couche dfnbadigeon est trbs-nliilce, la mcthode 
de bmssest preferable. Dans ce cas, on humecte a l'eau chaude, au moyen dlepunjges ou 
es, les parties de badlgeon que l'on vent enlever, et lorsque Phumidite com- 
 tskävlaporer, on racle avec les ebauclioirs de bois. Presque toujours alors le 
miqäe et fol  comme une peau. I:c lavage a grande eau est le moyen le plus econo- 
Sil ne, mueussiit souvent; on peut lemployer avec succesisi le badigcon est, mmce et 
des grattoirilväe {pas d anciennes peintures. En toutous, il tout se garder d employer 
Surfacede la ie eraqul, enlie les, mains des ouvriers, enleveut avec le badigeon la 
si la pierre es: frre, emoussent et delorment les profils et alterent les sculptures, surtout 
endre.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.