Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106797
 57  [ AUVENT ] 
circulation (voy. BOUTIQUE). Ces auvents etaient d'ailleurs fort simples, 
composes de potences accrochees aux corbeaux dont nous venons de 
parler (fig. l). 
Beaucoup dT-difices publics avaient leurs portes munies (Pauvents. 
Les entrees des hopitziux, des maisons d'asile, des couvents, etaient abri- 
tees'pai' des auvents pour permettre aux pauvres (l'attendre ät couvert 
ivfmlzwvez, 
x   ÜÄL; 
X Nll-   
m l,  W   u ..f    
v  w   
 M  Aipihzgf- 
C0 x" Xgfgiu 152x413? 61h,! III   
ä  x Wjt x 
 MM w  
1.-I Prfzmm  j; 
les secours qu'ils venaient reclamer. On rencontre tres-peu de ces ouvrages 
de charpente conserves aujourd'hui;leur fragilite, les saillies genantes 
qu'ils formaient sur la voie publique, ont du les faire supprimer. (l'est 
surtout dans les manuscrits, les anciennes gravures, que l'on trouvc des 
auvents Hgures en grand nombre devant les portes des ediüces publics ou 
prives. Nous en voyons un encore attenant ä la porte principale de Fllotel- 
Dieu de Beaune, qui date du xve siecle; nous 1e donnons ici (Hg. 2)1. Il 
Y en avait un devant le portail de l'ancien IflÜtel-Diou de Paris, que l'on 
Voit represcnte dans d'anciennes gravures du parvis Notre-Dame. Gcs 
auvents etaient couverts presque toujours (le Inatieres legcres, telles que 
liürdoise, les bardeaux, ou de plomb orne ct dore. Il est a presumcr que 
Voyez l" 
Architecture civile ct domestique de MM. Verdier ct Caltois, in-lw. 
n.  8
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.