Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106780
[ AUVENT ]  56  
lui 1. Mais, 51 partir du XVIe siecle, c'est l'autel lui-meme qui devient la 
representation du tombeau; 1l alfecte de preference la forme d'un s31; 
cophage scelle. Les autels plelns, anteneurs au XVIe siecle, tels que ceux 
de Saint-Gemner, de Paray-lc-Monlal (lig. 23), du xne siecle, l'autel en 
  
            
w-ÄFÜNÄÄ W KM 4m11 MW fww "V11?" Afwfwk  
Ä  w,         MÄ  
            
Q. Likghglülm {jar wä 2" 
verres appliques de Saint-Denis (fig. 18), celui meme de Peglisc du Fol- 
goatü (Bretagne) (fig. 2h), qui date du commencement du XVl" siccle, 
conservent toujours l'apparence d'un meuble. Cette forme traditionnelle 
se perd dans les derniers vestiges des arts du moyen age. , 
AUVENT, s. m. yzvant-vent). C'est le nom que l'on donne a un ouvrage 
de charpente que l'on dresse diune maniere permanente ou provisoire 
devant une porte, devant une boutique, ou une salle s'ouvrant au rez-de- 
chaussee, pour abriter les personnes qui entrent ou qui sortent. Pendant le 
moyen age- on donnait aussi a l'auvent le nom d'ague. Uauvent se distingue 
du porche en ce que ce dernier est porte sur des piliers en plus ou moins 
grand nombre, tandis que l'auvent est comme suspendu a la muraille 
au-dessus de la porte ou claire-voie qu'il est destine a abriter. La plupart 
des maisons elevees pendant les X116, X1110 et Xlv" siecles, avaient leurs 
entrees et leurs boutiques surmontees d'auvents attaches a des corbeaux 
saillants quion rencontre encore en grand nombre aujourd'hui. Dans ce 
eas, l'auvent avait la forme d'un appentis, cfest-a-dire qu'il etait a pente 
simple renvoyant les eaux pluviales dans le milieu dela rue. Les boutiques 
des marchands etaient generalement ouvertes, et les acheteurs se tenaient 
dans la rue devant Fetalage; force etait donc de leur donner un abri, aussi 
bien qu'aux marchandises, au moyen d'un toit saillant_ne pouvant gener la 
1 Ccttc sculpture appartient au second linteau de la porte Sainte-Aune; c'est une 
adjonction faite, au xme siizclc, ä ce linteau qui date du X110. 
2 Ijautcl de Füglise du Folgoat est de pierre noire du Korszultun; les pulilcs niches 
sont remplies par dcs ligurcs (Pangcs tenant alternativclncnt des phylactärcs et des 
dcussons.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.