Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106722
AUTEL 
dent a la fin du XIVe siecle l'aspect severe qu'ils avaient su conserver encore 
pendant le XIIIB. Les retables prennent assez d'importance (excepte, comme 
nous l'avons dit, dans quelques eglises cathedrales) pour faire disparaitre la 
belle disposition des autels de Saint-Denis. On n'elablitplus cette distinc- 
tion entre l'autel et le reliquairc s'elevant derriere lui : tout se müle etde- 
vienL confus g l'autel, le retable et le reliquaire ne forment plus qu'un seul 
 19 
J, j       p. 
1'    H.  
 h, i  Älrx.  Hum     W 
4L {If   ' t; I] 
nmmulhnmr  l fmf'ivivxfz,vykwrfWwfHfgfrgiixm 
edicule, contrairement a cette loi de la primitive Eglise, que rien ne doit 
etre place directement au-dessus de l'autel, si ce n'est le eiboire. Il ne 
nous appartient pas de deeider si ces changements ont ete favorables ou 
nonala dignite des choses saintes ; mais il est certain qu'au point de vue de 
l'art, les autels ont perdu cette simplieite grave, qui est la marque du bon 
goüt, depuis qu'on a surcharge leurs dossiers d'ornements parasites; 
depuis qufon a remplace les suspensions du sainteiboire par des tabernacles 
qui s'ouvrent au milieu du retable; depuis que les retables eux-memes, 
convertis en gradins, ont etc couverts d'une quanlite innombrable de 
flambeaux, de vases de fleurs artificielles ; depuis que des tableaux avec 
encadrements prcsentent des scenes reclles aux yeux, et viennent distraire 
plutot qifedilier les lideles. Notre opinion sur un sujet aussi deliczitpour- 
raitau besoin stappuyer sur celle d'un auteurecclesiastique que nous avons
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.