Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111645
[ CHAPITEAU 1  5112  
Les exemples donnes plus haut sont pris sur les chapiteaux ayant pour 
fonction de porter des arcs de voüte. Les architectes du moyen age n'em- 
ployaient pas seulement la colonne pour soutenir des voütes; ils s'en 
servaient aussi comme de supports (lcstines a soulager des poitraux de 
maison, des maitresses poutres de plancher. Dans ce cas, il etait necessaire 
que le chapiteau füt tres-esfase ou tries-saillant dans le sens de la portee, 
tandis que, dans l'autre sens, il nüätait pas utile qu'il prit une largeur 
plus forte que celle de la piece de bois supportee. En d'autres termes, 
le chapiteau nüätait plus qu'un double corbeau pose a liextremite de la 
colonne, comme on pose un chapeau avec ses liens a la tete dtun poteau 
de bois, lorsqu'il s'agit de soulager la portee d'une piece de charpente 
horizontale. 
Les habitations privoes des X119, X1113, XIVe et xv" siecles nous ont con- 
serve un grand nombre de ces sortes de chapiteaux corbeaux. Generale- 
ment ils sont depourvus d'ornements: on en voit encore dans les maisons 
de Dol en Bretagne, au Mont-Saint-Michel en mer, en Normandie et en 
Picardie, dans les contrees enfin ou le bois entrait pour beaucoup dans 
la construction des habitations privees. 
Voici (fig. 5h) un de ces chapiteaux que nous avons pu dessiner, il y a 
clejä plusieurs annees, dans une maison que l'on demolissait a Gallardon,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.