Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111352
513 
CHAPITE AU 
drique. L'esprit imperieusenlent logique des constructeurs excluait les 
surfaces horizontales ne supportant rien, inutiles par consequent, quelque 
peu etendues qu'elles soient (voy. BASE). 
Passer d'un lit de sommier tel que celui donne figure 29, par exemple, 
ä un cercle, en evitanl; les surfaces horizontales sur le tailloir du chapi- 
teau, devenait difficile : on pouvait bien inscrire le lit des differents arcs 
CC', DD', E, dans un octogone regulier, et de Foctogone regulier passer au 
W X   
2 5! g, 
1(  
(J EX fi Q] 
cercle ; mais les trois colonnettes A, B, B', destinees a recevoir trois nerfs 
des voütes hautes, sortaient avec leur base de Foctogonü; il fallait ÄÄÜÜ" 
ter un appendice au tailloir pour les soutenir, et cet appendice du tailloir 
devait etre lui-ineme soutenu par un ornement du chapiteau : de la des 
combinaisons que les architectes faisaient concourir avec un art exquis 
a la decoration de l'ensemble. 
Le plan de tailloir et la trace de sommier (fig. 29), provenant du Chwllf 
de la jolie eglise de Semur en Auxois, donnent, en elevation perspective, 
la figure 30  On voit avec quel scrupule l'architecte a evite des angles 
saillants presentant des surfaces horizontales sans emploi, comment il a 
su conduire l'oeil du fut cylindrique a la rencontre compliquee des dillfc- 
rents membres des voütes et des colonnettes, de maniere a faire voir que 
Ce chapiteau porte reellement et qu'il n'est pas seulement une decoration 
banale. Une fois le principe admis, il y a dans ces combinaisons une sin- 
eerite et une grace bien eloignecs de notre architecture moderne, dont la 
1 Cette partie du chazur de Fäglise de Semur en 
1230. 
Auxois dut ätrc construite de 
1220
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.