Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111278
505 
CHAPITEAU 
deux nerfs qui servent de tige au crochet d'angle, en s'enroulant sur eux- 
memes. 
Pour tout artiste de goüt, c'est 1a, quelle que soit Yeeole a laquelle elle 
appartienne, une uzuvre digne de servir d'exemple, autant par la maniere 
dont elle est composee que par son execution, a la fois sobre, fine et 
monumentale. 
La revolution qui s'opere dans la forme et les details des chapiteaux, 
vers la fin du xue siecle, arrive promptement, dans le domaine royal et 
les provinces environnantes, ä son entier developpement, comme nous 
le verrons tout ä l'heure; elle se fait moins rapidement en Bourgogne, 
x   '1'.'hll  Üiiikllff]! 
 140174144,  
   
 Xx 
     
Wfähw, W W  X 
1h11hffd4f llffffpiffnfffflf),m    
ÜJIIH  hl W;MffÜrfIMIÜi-if' "   
 cl  
 1' x  
I, 
viwvgfffüi?    f"  
m9 fvf ' 
 
Ifws ä 
22 
ou Finlluence romane persiste plus longtemps. Dans les provinces de 
l'Est, sur les bords du Rhin et de la Moselle, le chapiteau roman se 
decore de details plus delicats, mais conserve sa forme primitive. Le 
chapiteau roman rhenan est bien connu : c'est une portion de sphere 
posee sur l'astragale et penetree par un cube. 
La figure 22 nous dispensera de plus longues explications au sujet de 
cette forme singulierc que l'on rencontre dans presque toute l'Alle- 
magne, et dont on trouve la trace dans certains ediiices du x2 siecle, 
du nord-est de Pltalie et en Lombardie. Ces chapiteaux ont leurs faces 
plates decorees souvent, soit par des peintures, soit par des ornements 
delics, decoupes, peu saillants, comme une sorte de gravure. 
Au xnc siecle, lorsque tous les profils de l'architecture prirent plus de 
finesse, la forme cubique de ces chapiteaux dut paraitre grossiere; on 
clivisa donc les gros chapiteaux en quatre portions de spheres se pene- 
trant et penctrees ensemble par un cube, ainsi que l'indique la Iigure 23; 
Puis on orna chacune de ces parties qui formaient comme un groupe 
de quatre chapiteaux reunis. 
La nefde Yeglise de Rosheim, prcs de Strasbourg, qui date du X112 sieclc, 
11.  6h
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.