Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1111092
[x87 
(IHAÜITEAU 
Saint-Etienue de Nevers (seconde moitie du Xlc sieele), fera comprendre 
le role utile du chapiteau roman. 
Dans Flle-de-France et la Normandie, Vindecision dure pluslongtemps; 
les archivoltes sont munies souvent de gros boudins, sont maigres et ne 
viennent pas franchement se reposer sur la saillie du chapiteau. Cela est 
apparent dans la nef de la eathedifale d'Exfre11x,'oi1 quelques piles du 
XIe siecle, qui ont conserve leurs chapiteaux et archivoltes primitifs, nous 
presentent une disposition reproduite ici (fig. 7).  
C'est toujours dans le voisinage des grands centres monastiques qu'il 
faut etudier Farchitecture romane, c'esL 151 qu'elle se developpe avec le 
plus de vigueur ct de franchise. En Bourgogne, l'ordre de Cluny forme 
une ecole, au x18 siecle, 51 nulle autre comparable; clesL donc Z1 lui que 
nous irons demander les exemples les plus beaux (le cette epoque; c'est ä 
Vezelay, puisque lleglise mere de Gluny est detruite aujourd'hui. La nef 
de Yäglise Sainte-Nlzuleleine de Vezelayf prcsente une serie de quatre- 
ViHgL-quatorze chapileaux decores (YOFHGIHEIIÜS et de figures; leur galbe, 
leur proportion et la facon monumentale dontla sculpture est traitee,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.