Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1110863
L CHAPELLE ]  11611  
pelles absidales de Yeglise abbatiale de Saint-Denis faisaient exception a 
cette regle; leurs autels etaient tous poses perpendiculairement au rayon 
partant du centre du sanctuaire et formantfaxe de chacune des chapelles. 
Dans les grandes eglises de liordre de Cluny et dans les cathedrales de 
l'0ise citees plus haut, baties vers le milieu du xue siecle, les chapelles 
absidales sont semi-circulaires; elles sontearrees dans les eglises de l'ord re 
de Citeaux. A Glairvaux, a Pontigny, c'est un parti franchement adopte, 
et qui nous parait commande par la regle de cet ordre, qui voulait que les 
constructions monastiques se reufermassent dans les donnees les plus 
simples. En effet, les chapelles circulaires entrainent des depenses impor- 
tantes, parce qu'elles compliquent les constructions, necessitent des de- 
veloppements considerables de murs, exigent une main-dknuvre dispen- 
dieuse, des couvertures difficiles a executer, des penetrations, des coupes 
particuliercs, et, par suite, un grand detail de precautions. Les chapelles 
carrees, au contraire, ne font qu'ajouter une precinction au bas cote, ne 
demandent qu'un mur de cloture tres-simple et des couvertures qui ne 
sont que le prolongement de celles du collateral de l'abside; les contre- 
forts necessaires a la butee des voütes superieures leur servent de murs 
de separation; les voütes composees de deux arcs ogives se construisent 
plus economiquement que les voütes couvrant une surface semi-cireulaire; 
une seule fenetre les eclairc au lieu de deux. Ces chapelles carrees ne sont 
donc reellement qu'un second bas cote divise par des murs de refend 
construits suivant les rayons partant du point de centre du sanctuaire 1. 
Les constructeurs de Yeglise de Pontigny (Yonne) voulurent cependant, 
tout en se conformant a cette donnee de l'ordre, faire une concession 
au goüt du temps. Le chceur de cette eglise abbatiale, eleve pendant les 
dernieres annees du xne siecle, conserve le principe des chapelles absi- 
dales carrees a Fexterieur, tandis qu'a liinterieur ces chapelles sont plan- 
tees sur un polygone irregulier. 
Voici (fig. 32) le plan d'une de ces chapelles. La couverture ne tient 
pas compte de cette forme polygonale; elle passe uniformementsur toutes, 
laissant seulement les souches des arcs-boutants percer Fappentis. Nous 
devons reconnaitre toutefois qu'il y eut de Pindecision dans la facon de 
couvrir les chapelles absidales de Yeglise de Pontigny, car les filets solins 
des combles, menages sur les flancs des souches des arcs-boutants, ne sui- 
vent pas la direction de ces combles, et donnent a croire qu'on avait voulu 
faire, soit des combles brises, soit un appentis sur le bas cote, penetre 
par des combles a double pente avec pignon sur chacune des chapelles. 
Ces tatonnements, quant a la maniere de couvrir les chapelles absidales 
des eglises monastiques, ne sont pas seulement apparents a Pontigny. 
Il y avait la une difliculte qui, evidemment, embarrasse longtemps les 
architectes des grandes eglises d'abbayes pendant les x16 et X119 siecles. On 
Voyez le plan de Vubbagc de Clairvaux, ARCHITECTURE Axox-xsuql
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.