Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1110633
CHAPELLE 
Ducerceau t. La chapelle de la basse  cour parait etre de Vepoque 
romane; celle du chateau, dont le rez-de-chaussee est encore visible, 
datait du commencement du xrne sieele ; elle communiquait directement, 
au premier etage, avec la grande salle. (Yetait un admirable edifice, a en 
juger par les nombreux fragments qui jonchent le sol autour des piles 
ruinees du rcz-de-chaussee, quoique d'une simplicite de plan peu ordi- 
naire (voy. CHATEAU). 
A dater du milieu du x11? siecle, la construction de la sainte Chapelle 
du Palais eut une influence sur les chapelles seigneuriales, et son plan 
servit de type. A l'exemple du saint roi, les fondateurs de chapelles 
seigneuriales les decoraient de la facon la plus somptueuse, et augmen- 
taient leurs tresors de vases et d'ornements precieux. Uhotel Saint-Pol, 
51 Paris, qui devint une des residences les plus habituelles des rois pendant 
les xive et xve siecles, possedait une chapelle, a dans laquelle Charles V 
c avoit fait placer des figures de pierre representant les apotres, dit 
c Sauval ; Charles VI les fit peindre richement par Francois d'Orliens, le 
(i plus celebre peintre de ce temps-la. Leurs robes et leurs manteaux etoient 
a rehausses d'or, d'azur et de vermillon glace de fin sinople; leurs tetes, 
(K accompagnees d'un diademe (nimbe) rond de bois, que  
H qui portoit un pied de circonference, brilloient encore d'or, de vert, 
11 de rouge et de blanc, le plus fin qui se troutfat..." AuLouvre, CharlesV 
(i entoura encore la principale chapelle de treize grands prophetes, qui 
u Lenoieut chacun un rouleau dans un petit clocher de menuiserie termine 
fi d'une tourelle, ou il iit mettre une petite cloche : les vitres furent peintes 
a d'images de saints et de saintes couronnees d'un dais et assises dans 
(i un tabernacle.  
Les oratoires tenant aux chapelles royales, comme ceux encore existant 
51 Vincennes, contenaient eux-memes des reliques, et etaient munis d'une 
cheminee, de tapis et de prie-Dieu. 
La chapelle de l'hotel de Bourbon etait une des plus riches parmi celles 
des residences princieres a Paris. a Louis 11 (duc de Bourbon), dit encore 
K Sauval, comme prince devot et liberal, prit un soin tout particulier du 
(f batiment de la chapelle, aussi bien que de ses ornemens.  : sa voütc 
u rehaussec d'or, les enrichissemens dont elle est couverte, ses croisees 
H qui Penvirouuent coupees si delicatement, ses vitres chargees de cou- 
s leurs si vives, dont elle est eelairee ; enfin les fleurs de lis de pierre qui 
(1 terminent chacune de ses croisees, et si bien pensees pour la chapelle 
(r d'un prince du sang, temoiguent asses qu'il neplaignoit pas la depcnse... 
(1 ll fit faire a cote gauche de l'autel un oratoire de menuiserie a claire- 
u voie, ou il arbora quatre grands ecussons: dans le premier etoient 
(f gravees les armes de Charles Vl a cause que cette chapelle fut aehevee 
U SOUS son regne ; celles de Charles, dauphin, remplissoient le second; 
(r dans le troisieme ctoient les siennes; et dans le dernier celles d'Anne, 
Des plus ewcellens bastimens de Ffafzce.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.