Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1110617
1139 
C HA PELLE 
geur sont ceux que: de tout LQmpS, on a donnes aux edilices voutes : une 
fois et demie, deux fois la largeur. S'ils adoptent des PIPOPOFLIOÜS Plllf 
Svelles, c'est pour prendre des jours au-dessus des collaleraux, lorsqu llb 
en posscdent. Ce dont il faut louer ou blämer les archutectes du moyen 
fige, suivant les goüts de chacun, c'est d'avoir eu le mente ou lc tort de 
faire paruitre les interieurs de leurs edifices beaucoup plus eleväs qu 1lS 11e 
le sont reellement. 
CHAPELLES ne CIJATEAUX, nüävizcniäs.  Chaque seigneur feodal voulait 
posseder, dans l'enceinte de son chateau, une chapelle desservie par un 
chapelain ou meme par un chapitre tout entier. Ces chapelles ne furent 
donc pas seulement de simples oratoires englobes dans l'ensemble des 
constructions, mais de petits monuments presque toujours isoles, ayant 
leurs dependances particulieres, ou se reliant aux batiments d'habitation 
Paljune galerie, un porche, un passage. Tres-frequemment ces chapelles 
sont a double otage, alin de placer l'oratoire du maitre au niveau des 
appartements, qui se trouvaient toujours au-dessus du rez-de-chaussee, 
de Separer le seigneur et sa famille des domestiques et gensa gages, qui 
habitaient l'enceinte du chateau, et aussi par suite de cette tradition dont 
nous avons parle au commencement de cet article. Il va sans dire que les 
eveques, dans l'enceinte du palais episcopal, avaientleur chapelle. Uevcque 
Maurice de Sully en avait eleve une a Paris, a deux etages, du cote de la 
riviere, et qui existait encore avant le sac de Parcheveche en 48321. 
10  
a Äf i 
1x il 
 lät-X X417 W! V  
Xlgvx:   
m4: fCi  
 .4, K 
 x7"   
    b; 
  f 
 
111m" L? 
   
 Kijläfaf gffff  
(i:   JI: 
X3fis_  
 
 
M vg  v 
 N  
wf 3x fy  i 
ffb  Kx  cf x 
J] f Xäwqfxrx 1447 
 W    l 
j? X g 
T  w  
  ä. 
 xliizfzrflLff 1 
.2;  
1   L 
   f:  
 
lfarchevechc de lteiins possode la eiennc, qui est fort belle, Et deux 
ählges, et dont la construction remonte ä 1230 environ. Son rez-de- 
chaussez-z, dont nous donnons 1e plan (fig.  est construit avec une grande 
simplicite, tandis que le prelnier etage est richement decore ä Finterieur 
par de fines sculptures. La figure H presente le plan de ce premier etage.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.