Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1110522
CHAPELLE 
1130 
ne la represente, aucun texte n'en parle 1. Le fait parait douteux; car, 
contrairement aux habitudes des architectes du XIII" sieclc, rien, dans la 
construction de inaconnerie, n'indique que cette ileclie ait du etre elevee. 
Peut-ctre quelque tour du Palais, dans 1e voisinage de la sainte Chapelle, 
tenaibelle lieu de clocher. Louis Xll, etant goutteux et ne pouvant inon- 
ter a la sainte Chapelle par les escaliers du Palais, qu'il n'habitent pas, 
fit faire le long du flanc sud un vaste ciegre couvert par des voütes et un 
comble. Ce degre ctait assez doux pour que des porteurs pussent monter 
sa litiere jusque sous le porche. Les voütes de cet escalier furent detruites 
par l'incendie de 1630 2, et remplacccs par un appentis de charpente. 
A l'imitation du roi de France, les grands vassaux de la couronne se 
firent batir, dans leur residenco habi- 
tuelle, une sainte Chapelle, et le roi 
 Ü lui-rneme en eleva quelques autres. 
 Celle du chäteaii de Saint-Germain 
f "(t [j "K? en Laye est meine aiiterieure de quel- 
     ques annees a celle du Palais; son 
4 zichcvement ne saurait etre poste- 
    n. a rieur a 12110. Ce tics-curieux monu- 
   inent, fort peu connu, engage aujour- 
w M  , w d'hui au milieu des constructions 
   li  de Francois l" et de Louis XIV, est 
  Ü assez coinplet cependant pour que 
 l'on puisse se rendre un compte 
  exact, non-seuleinent de ses dimen- 
 Nssq  t siens, mais aussi de sa coupe, de ses 
 r elevations laterales et des details de sa 
  ff", i, construction et decoration. La sainte 
   il w Cha ell l s  t-G  L  
   t7, p e ce ain ermain en aye a 
      
Jri pas au style ogival du domaine royal, 
mais qu'elle est un clerive des ecoles 
champenoise et bourguignonne. 
Nous en donnons (fig. li) le plan 3. Conformement aux constructions 
cliampenoises et bourguignonnes, les voütes portent sur des piles saillantes 
a Pinterieur, laissant au-dessus du soubassement une circulation. La coupe 
1 La {leehe de Charles V11 a me rätahlie sous la direction de feu Lassus (voy. FLECHE). 
Elle avait eto hrülee en 1630 et remplacee par une fleche dans le goüt de ce temps, qui 
fut detruite {t la iin du dernier siecle. 
2 Nous avons encore vu quelques restes de cet escalier que lesndernieres restaurations 
ont fait disparaitre. (Voyez les gravures d'lsraäl Sylvestre, 1e tableau däpose au musee 
de Versailles representant la visite de Louis XV enfant au Palais.) 
3 A Fechelle de 0,0025 pour metre. Nous devons ces dessins ä. M. Millet, architecte 
du chäteau de Saint-Germain en Laye.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.