Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1110347
CHAIRE 
(112 
precha, monte sur une estrade, du haut de la colline de Vezelatxj, devant 
Farmee des croises rassembläs dans la vallee dlflsquin, en prcsence de 
Louis le Jeune, La chaire du predicateur n'etait alors qu'une petite plate- 
forme sans garde-corps: car au milieu d'un vaste espace, en plein air, 
le predicateur devait etre vu en pied; sa posture dans une boite sem- 
blable a nos chaires eüt etc ridicule l. 
Les predications en plein air etaicnt frequentes au moyen age et jus- 
qu'au moment de la reformation. Les predicateurs se retirerent sous les 
voütes des eglises quand ils purent craindre de trouver parmi la foule 
assemblcc des contradicteurs. Ceux qui se seraient permis de provoquer 
un scandale au milieu d'un champ ou sur une place publique n'osaient 
et ne pouvaient le faire dans l'enceinte d'une eglise. 
Nous trouvons encore des chaires elevees dans les cloitres et cimetieres 
pendant les XIVe ct xve siecles, et memc sur la voie publique tenant 
a Peglise. Le cloitre de la cathedralc de Saint-Dis en contient une de 
pierre, placee vers le commencement du XVIO siecle, et que nous don- 
nons figure la. Ce petit monument est recouvert par un auvent egale- 
ment de pierre, destine a garantir le predicateur contre les ardeurs du 
soleil et surtout a rabattre la voix sur l'assistance : car, pour les chaires 
clevees en plein air ou dans les eglises, on sentit hientot la necessite 
de suspendre au-dessus du predicateur un plafond pour empecher la 
voix de se perdre dans l'espace. Cet appendice de la chaire prit le nom 
(l'abat-voix. 
A l'un des angles de Feglise Saint-Le, sur la rue, on trouve encore une 
de ces chaires exterieures de pierre, dont la porte communique avec un 
escalier interieur, et qui est recouverte d'un riche alaat-voix termine en 
pyramide "l. (Bette chaire date de la fin du xve siecle. Mais c'est particu- 
lierement pendant le XVIe siecle ct au moment de la rcformation, que l'on 
ctablit des chaires dans la plupart des eglises francaises. La predication 
etait, a cette epoque, un des moyens de combattre Fheresie avec ses 
propres armes; on placa les chaires dans les nefs (ce qui ne s'etait pas fait 
jusqu'alors), afin que le prediczitcur se trouvat au milieu de l'assistance. 
Les cathedrales de Strasbourg et de Besancon ont conserve des chaires de 
pierre de cette epoqile; celle de Strasbourg particulieremcnt esl. d'une 
excessive richesse et du travail le plus precieux. _Son abat-voix est cou- 
ronne par une pyramide chargee de details et de decoupures infinies; 
ce monument est d'ailleurs, comme composition et ornementation, d'un 
assez mauvais goü t. se rapprochant du style adopte en Allemagne a la fin 
de Fifre ogivale.  
l En Italie, certaines predications en plein air se font encore sur des estrades; les 
gestes et la pose de l'orateur produisent alors un grand effet, pour peu qu'il soit cloue 
de quelque talent. 
1 Ce monument est reproduit dans le grand omfrage de MM. Taylor et Nodier, 
France pittoresque.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.