Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1110302
CHAIRE 
1108 
Mais au XIIIe siecle, quand les ordres precheurs se furent etablis pour 
combattre Fheresie et expliquer au peuple les verites du christianisme, la 
predication devint un besoin auquel les dispositions architectoniques des 
editices religieux durent obeir. Pour remplir exacte mcntces conditions, les 
dominicains, les jacobins entre autres, batirent des eglisesädeux nefs, l'une 
etant reservee pour le choeur des religieux et le service divin, l'autre pour 
la predication (voy. ARCHITECTURE MONASTIQUE, Iig. 2h et 211 bis). Alors les 
chaires devinrent fixes et entrerent dans la construction. Elles formaient 
 
comme un balcon saillantä Pinterieur de Feglise, porte en encorbellement, 
accompagne d'une niche prise aux depens du mur, et ordinairement 
eclairee par de petites fenätres; on y montait par un escalier pratique dans 
Fepaisseur de la construction. La nef sud de la grande eglise du couvent 
des jacobins deToulouse possedait, 51 son extremite occidentale, une chaire 
de ce genre ä laquelle on montait par un escalier s'ouvrant en dehors de 
Feglise, dans le petit cloitre ; nous en avons vu encore les traces, quoique 
la saillie du cul-de-lampe ait etc-E coupee et la niche bouchee. C'est ainsi 
quüätaient disposees les chaires des refectoires des monasteres, destinces
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.