Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1110165
CAVALIER 
3911 
peut le voir encore ä Nuremberg. Dans la fortification moderne meme, 
les Allemands n'ont pas renonce aux tours isolees, bäties de distance en 
distance en arriere des ouvrages exterieurs. A la Rochelle, pendant les" 
siäges que cette ville eut 51 subir S1 la fin (lu xvle siecle, des cavaliers de 
 
fv 
sx ! 1m14; 
N QH  
 1x .1?   
  " m   '!if:xf"1f f 
X . ÜIÜIIÜ]  1,! L-X  f] 
Hlhm] Hnxy;   
määämlil f 
  [E91 
XÜNVLZV]; X Il.  
ÜEÜNÄO l, lhzllfll] j L- 
terre d'une grande importance furent eleves en arriere des anciennes 
enceintes, et, citant armes de pieces 51 longue portee, firent beaucoup 
de mal aux assiegeants. 
Les cavaliers tiennent lieu aussi, dans certains cas, de traverses et de 
parades, (fest-ä-dire que leur elävation au-dessus des courtines et des bas- 
tions empeche l'artillerie (les assiegeants d'enfiler des ouvrages clornines 
du dehors; ou bien, comme ä Saint-Omer encore, au XVIIe siecle, du cote 
de la porte Sainte-Croix (fig. 3), ils commandent au loin des plaines s'abais- 
sant vers les abords d'une place, et forcent Fassiegeant ä ne commencer 
ses travaux (l'approche qu'il une grande distance. Ce cavalier de la 
porte Sainte-Croix de Saint-Omer se composait d'une haute batterie 
semi-circulaire revetue A, protegee par un fosse plein d'eau: elle dou- 
blait les feux du saillant EG de la ville le plus facilement attaquable, 
et. au moyen du fosse qui Fcntourait presque entierement, donnait aux
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.