Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Arts-Chapiteau]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1106011
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1110128
CATHEDRALE 
390 
recoit la statue de la sainte Vierge entouree (Fanges  (Tetait de cebalcon 
eleve qu'au dimanche des Rameaux lc cierge entonnait, en plein air, 
le Gloria (levant le peuple assemble sur le parvis. Le sommet du pignon 
de la nef porte une statue du Christ benissant, ou un ange sonnant de la 
trompette, comme pour rappeler la sccne du Jugement dernirr tracee sur 
le tympan de la porte centrale. Les sculptures des portes nord et sud des 
transsepts sontordinaireinentreserveesaux saints particulierementveneres 
dans le diocese, ou, comme a Paris, du cote sud, consacrent le souvenir 
de l'une des eglises annexecs a la cathedrale, avant sa reconstruction 2. 
Autour de la eathedrale, sur les contre-forts et les parois des chapelles 3, 
des statues (Fanges tiennent les ustensiles necessairesauseirvice religieux, 
des instruments de musique "t, comme pour indiquer que FEglise est un 
concert eternel 51 la gloire de Dieu. 
Nous ne pouvons ici entrer dans tous les (letails de la statuaire de nos 
grandes cathetlrales du Nord; ce serait sortir du cadre dejzl tres-large que 
nous nous sommes trace. Nous avons seulement voulu faire comprendre 
le princfipe (Vunite qui avait du diriger les sculpteurs. On a pu le voir, par 
cet expose sommaire, non contents de tracer l'histoire de la naissance 
du Sauveur, les eveques voulaient, aux yeux de tous, etablir la genealogic 
de la Vierge, sa victoire sur le (lemon, sa glorification, les rapports qui 
existent entre l'ancienne et la nouvelle loi par les propheties, et surtout 
aeu tort, je veux donner satisfaction; si je n'y suis pas, je veux m'en tenir a leur 
a avis. n Le roi resta en priere devant la porte en attendant Pouf-que et les chanoines, 
c: On fit l'ouverture des portes; il entra en Feglisc, y donna pour caution du dodom- 
u magement la personne de Fevequc meme._ Le prelat remit en gage mm chanoines 
uses deux chandeliers (l'argent; et le roi, pour marquer par un acte exterieur qu'il 
a vouloit sincerexucnt payer la depcnse qu'il avoit causee, mit de sa propre main une 
a baguette sur l'autel, laquelle toutes les parties conwinreut de faire conserver soi- 
ugneusement, a cause que l'on avoit ccrit dessus qu'elle etoit en memoire dc la 
a conservation des libertcs de FEgIise. v (Uabbo Lebeuf, Ilist. des zliocäses de PHPfS, 
t. Xll.) Nous le demandons, est-il possible (l'admettre que iplarantc ou cinquante [ans 
Hpres une scone do ce genre, lüiveqne et le chapitre de Paris eussent fait placer sur le 
portail de la eathodralts neuve, alu-dessus (les trois portes, au-ilessns dn Christ, des 
statues colossales des rois de France. (guand on eommenqail, a peine s. se l'aire une idee 
du pouvoir monarchique i?  
1 A Paris. Autrefois a Amiens. 
2 On n'a pas oublie qu'il Paris l'une des deux eglises catherlrales citait plaeee sous le 
titre de saint Etienne. Lc tympan de la porte sud retrace la predieation et le martyre 
de ce saint, dont la statue est posee sur le trumcau; dans les ebrasements sont rangees 
les statues de saint Denis, de ses (leu); compagnons, et de quelques ilutres saints. 
eväques du diocese. La statue de saint Etiennc se voit encore dans l'une des niches 
laterales de la fagade. Ce fut, en effet, pour batir cette fagade que l'on detruisit les 
restes de la vieille eglise de Saint-Eticnne; et lors de. la construction de cette fagade, 
le portail sud n'etait point eleve. 
3 Reims. 
4 Paris, sur les pignons des fenetres des chapelles du chmur; Reims.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.